Performance

Réunion

Technifroid commercialise son innovation solution solaire Réunion

Richard Antras, responsable du projet Solution Solaire Réunion chez Technifroid : « Les besoins en froid coïncident, la plupart du temps, avec la disponibilité du rayonnement solaire. » - Philippe Stéphant

En utilisant la chaleur du soleil pour créer du froid, le dispositif permet de réduire de 50% la dépense énergétique en climatisation. Et le potentiel se révèle important à l’export. Au terme de sept années de développement, Gérard Llurens, président de Technifroid, a présenté un système solaire combiné qui gère tous les besoins en climatisation et en eau chaude sanitaire. L’eau chauffée par des capteurs solaires thermiques est dirigée vers une machine à adsorption, génératrice d’eau glacée. Un procédé qui combine l’évaporation et la condensation pour l’obtention finale d’eau froide qui va circuler dans les distributeurs d’air. « À La Réunion, la climatisation représente 50% de la dépense énergétique du territoire, remarque Richard Antras, responsable de projet pour Solution Solaire Réunion. Grâce à cette technologie, on obtient 15 kilowatt/heure de froid en consommant seulement 1 kilowatt/heure d’électricité. » La force motrice principale étant fournie par l’eau chaude, seuls quelques ventilateurs et pompes fonctionnent à l’électricité. En raison de son coût d’installation, d’environ 70 000 euros clé en main, cette solution est destinée à des locaux tertiaires, de 200 à 300 mètres carrés, ayant un besoin important en climatisation.
Une fabrication industrielle doit néanmoins permettre d’en réduire le prix de vente d’au moins 40%. « De sérieuses intentions de commandes nous permettent d’envisager la création de la première unité au monde de fabrication de climatisation solaire, se réjouit Richard Antras. Notre objectif est de produire une à deux machines par mois, puis d’exploiter un véritable potentiel à l’export, vers le Moyen Orient, l’Afrique du Sud ou encore l’Australie. » Une activité susceptible de créer plusieurs dizaines d’emplois. En générant 50% d’économie annuelle sur les dépenses de climatisation, avec un fonctionnement silencieux et un système d’appoint hybride pour un usage continu, même nocturne, SSR permet un retour sur investissement en moins de sept ans. La durée de vie est de quinze à vingt ans, le coût de renouvellement est faible et le système produit également de l’eau chaude sanitaire, utilisable en process industriel. « L’idée est née en 2005 et la recherche a trouvé son application dans un appel à projets innovants de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Un prototype en phase de test chez Rhum et Punch Isautier, à Saint-Pierre, avec un usage d’eau chaude de process, a permis d’optimiser le système et d’en réduire le volume », précise Richard Antras. SSR est aujourd’hui un module compact en version « plug and play » qui permet aussi d’éviter le rejet de 10 tonnes de CO2 par an pour 250 mètres carrés de bureaux à La Réunion. Entreprise de froid industriel, Technifroid s’est tournée en 2000 vers le solaire thermique, devenu son activité principale pour une clientèle de bailleurs sociaux. « Le projet a bénéficié d’un financement du réseau associatif Initiative Réunion Entreprendre et d’une aide très décisive de la BPI (Banque publique d’investissement) », souligne Richard Antras. La Région Réunion accorde aux futurs utilisateurs une subvention de 60% du surcoût d’équipement par rapport à un système classique ou au remplacement d’un groupe d’eau glacée.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Technifroid commercialise son innovation solution solaire Réunion

En utilisant la chaleur du soleil pour créer du froid, le dispositif permet de réduire de 50% la dépense énergétique en climatisation. Et le potentiel se révèle important à l’export. Au terme de sept années de développement, Gérard Llurens, président de Technifroid, a présenté un système solaire combiné qui gère tous les besoins en climatisation et en eau chaude sanitaire. L’e...