Le billet

Irak

TRAGÉDIE MADE IN USA

16 juin 2014 | PAR Alain Foulon

La débandade de l’armée « officielle » irakienne à Mossoul, devant les insurgés se réclamant de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), les massacres qui ont suivi et le chaos qui s’amplifie dans le pays ont un responsable : les États-Unis d’Amérique. Ce sont les Américains, en effet, qui ont semé le chaos en décidant d’intervenir en 2003 et l’honneur de Jacques Chirac, alors président de la République française, aura été de ne pas suivre ce mouvement irréfléchi. Ce sont les Américains qui ont formé cette armée irakienne « officielle » et finalement quitté un pays où les minorités religieuses ne sont plus en sécurité, contrairement à l’époque de Saddam Hussein. Dictateur qui n’avait rien d’un tendre, ce dernier avait au moins réussi à instaurer un certain équilibre ethnique et religieux. Depuis onze ans, on relève plus de 150 000 morts en Irak. Les États-Unis devront en rendre compte devant l’Histoire. Croyaient-ils bien faire et représenter le camp du bien face à celui mal ? Ou bien était-ce un pur cynisme qui masquait des mobiles bien moins nobles ? Un peu des deux sans doute. Mais peu importe. Ils ont la responsabilité de cette tragédie qui, celle-là, n’est pas Made in Hollywood.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Irak

TRAGÉDIE MADE IN USA

La débandade de l’armée « officielle » irakienne à Mossoul, devant les insurgés se réclamant de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), les massacres qui ont suivi et le chaos qui s’amplifie dans le pays ont un responsable : les États-Unis d’Amérique. Ce sont les Américains, en effet, qui ont semé le chaos en décidant d’intervenir en 2003 et l’honneur de Jacques C...