Performance

Réunion/Maurice

Un document de facilitation méconnu des entrepreneurs mauriciens

22 fév 2018 | PAR Jean-Michel Durand
Lancé en décembre 2015, les autorités françaises ont émis un document de facilitation pour les entrepreneurs mauriciens se rendant à La Réunion. Encore (trop) méconnu, il vise à dynamiser les échanges économiques et financiers entre les deux îles. - Dmitriy Shironosov@Stocklib

Face aux nombreuses plaintes émises par des entrepreneurs mauriciens se rendant pour affaires à La Réunion mais qui faisaient face à des tracasseries administratives aux aéroports de l’île sœur, 
l’ancien ambassadeur de France, Laurent Garnier, a lancé, suite au premier comité économique de la commission mixte Maurice/Réunion, en décembre 2015, un programme de facilitation d’échanges entre les secteurs privés des deux îles.
Concrètement, les investisseurs, hommes d’affaires mauriciens voulant se rendre à La Réunion peuvent se rendre au siège de la MCCI (Chambre de Commerce et d'Industrie de Maurice) afin d’y remplir un formulaire de facilitation. Ce document, après enquête, un entretien et une validation par le consulat de France à Port-Louis, permet aux Mauriciens qui présentent ce document signé par l’ambassadeur de France, d’être exemptés de présenter les pièces justificatives (preuve de réservation d’hôtels, per diem, carte de crédit) habituellement réclamées par la Police de l’Air et des Frontières (PAF). Si cette disposition est encore méconnue et suscite encore quelques tiraillements (de la police française et de compagnies aériennes), il y a aujourd’hui, il y a 36 bénéficiaires. Ce programme a été poursuivi par l’ancien ambassadeur français Gilles Huberson et l’actuel Emmanuel Cohet.
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion/Maurice

Un document de facilitation méconnu des entrepreneurs mauriciens

Face aux nombreuses plaintes émises par des entrepreneurs mauriciens se rendant pour affaires à La Réunion mais qui faisaient face à des tracasseries administratives aux aéroports de l’île sœur,  l’ancien ambassadeur de France, Laurent Garnier, a lancé, suite au premier comité économique de la commission mixte Maurice/Réunion, en décembre 2015, un programme de facilitation d’éc...