ID

Afrique

Un excédent de 5 milliards de dollars en faveur de la Chine

1 fév 2019 | PAR La rédaction | N°336

Les échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique sont toujours déséquilibrés. L’agence de presse Ecofin indique qu’à fin novembre 2018, le déficit commercial africain atteignait les 5 milliards de dollars. Mais il faut quand même relativiser en précisant que les échanges devraient avoir atteint les 200 milliards de dollars en 2018. Le déficit ne représenterait donc que 2,5 %, suite à une augmentation des exportations africaines.    
L’Afrique du Sud demeure le premier partenaire commercial de la Chine. Les autres marchés importants de la Chine en Afrique sont le Nigéria et l’Egypte, qui ont consommé chacun pour plus de 10 milliards de dollars de produits chinois.
Même si le pays de Xi Jinping se défend de n’être en relation avec les pays africains que pour leurs matières premières, on peut noter que la particularité du Top 5 de ses fournisseurs sur le continent est de réunir de gros exportateurs de ressources naturelles. L’Angola, deuxième ex portateur africain vers la Chine, lui vend essentiellement du pétrole, tout comme le Congo (Brazzaville) qui vient en troisième position. Qua trième et cinquième respectivement, la République Démocratique du Congo et la Zambie sont de gros producteur africains de cuivre. En plus de cela, la RDC est réputée pour être aussi en possession d’importantes réserves de cobalt et de lithium, des ressources pour une économie du futur basée sur le tout électrique et qui évolue rapidement en Chine.
Sur plus de 50 pays africains dont les données sont disponibles, seulement une douzaine présentent un excédent dans leurs relations commerciales avec la Chine. Le premier est l’Angola, qui affiche un excédent de 21,5 milliards de dollars. Elle est suivie de l’Afrique du Sud (10, 3 milliards de dollars) et du Congo (5,6 milliards de dollars).

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Afrique

Un excédent de 5 milliards de dollars en faveur de la Chine

Les échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique sont toujours déséquilibrés. L’agence de presse Ecofin indique qu’à fin novembre 2018, le déficit commercial africain atteignait les 5 milliards de dollars. Mais il faut quand même relativiser en précisant que les échanges devraient avoir atteint les 200 milliards de dollars en 2018. Le déficit ne représenterait donc que 2,5 %, ...