Performance

Madagascar

Un gisement d'huile lourde « commercialement viable »

18 mai 2014 | PAR AFP
Le potentiel de Tsimiroro, dans laquelle la compagnie a investi 300 millions de dollars ces dix dernières années, est de 1,7 milliard de barils. - stocklib
La compagnie Madagascar Oil estime que le site de Tsimiroro (ouest) où a été trouvé du pétrole à l'état d'huile lourde dans l'ouest du pays est « commercialement viable », a indiqué son directeur général.

 

« Le projet peut être commercialement viable aujourd'hui », a assuré le patron de la compagnie pétrolière, Stewart Ahmed. « Jusque là, Madagascar Oil a énormément dépensé dans ce projet sans avoir de retour. (...) Nous avons plusieurs étapes (à accomplir) qui vont nous permettre de conduire ce projet au succès dans les années à venir », a-t-il ajouté.
La compagnie a six mois pour soumettre aux autorités malgaches un plan de développement du site à grande échelle, afin de se voir attribuer une licence d'exploitation pour vingt-cinq ans.
Madagascar Oil a déjà extrait plus de 80 000 barils d'huile lourde sur le site de Tsimiroro, qui produit à l'heure actuelle environ 400 barils par jour, et a été autorisé à écouler de 55 000 à 73 000 barils sur le marché local au 2nd semestre. On désigne par huile lourde un pétrole brut de densité élevée. Le potentiel de Tsimiroro, dans laquelle la compagnie a investi 300 millions de dollars ces dix dernières années, est de 1,7 milliard de barils, selon une estimation faite en 2011.
« Les utilisations de l'huile lourde aujourd'hui sont essentiellement des utilisations industrielles. (...) On peut également l'utiliser pour les centrales électriques ou pour le transport maritime », a précisé M. Ahmed.
L'huile lourde de Tsimiroro devrait servir à réduire le coût de production de l'électricité à Madagascar, selon la compagnie.  
Madagascar Oil est une société malgache basée aux Bermudes et cotée à Londres, fondée en 2004 pour explorer cinq champs on-shore à Madagascar.
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Un gisement d'huile lourde « commercialement viable »

« Le projet peut être commercialement viable aujourd'hui », a assuré le patron de la compagnie pétrolière, Stewart Ahmed. « Jusque là, Madagascar Oil a énormément dépensé dans ce projet sans avoir de retour. (...) Nous avons plusieurs étapes (à accomplir) qui vont nous permettre de conduire ce projet au succès dans les années à venir », a-t-il ajouté. La compagnie a six moi...