Un label collectif pour mieux identifier les crevettes à l’international - Performance - Ecoaustral.com

Performance

Madagascar

Un label collectif pour mieux identifier les crevettes à l’international

4 mai 2017 | PAR Njaratiana Rakotoniaina
Depuis cinquante ans, la crevette malgache, qui ne représente pourtant qu’une faible part du marché mondial, est reconnue comme l’une des meilleures. (Photo GAPCM).
Même si la crevette malgache bénéficie déjà d’une certaine notoriété internationale, les opérateurs locaux ont décidé de la rendre plus visible à travers une marque « Crevettes de Madagascar ».

Avec 22 ans d’existence, le groupement des aquaculteurs et pêcheurs de crevettes de Madagascar (GAPCM) est l’une des plus anciennes unions professionnelles du pays. Il regroupe sans exception tous les acteurs de ce secteur porteur opérant dans la Grande île. Ses objectifs sont de structurer la filière, promouvoir la crevette malgache à l’extérieur, imposer et maintenir l’image d’une exploitation responsable pour rester durable. Afin de se conformer le plus possible à ce cadre ambitieux, le GAPCM a décidé de mettre en place la marque collective « crevettes de Madagascar ». Depuis cinquante ans, en effet, le crustacé est reconnu comme l’une des meilleures crevettes au monde et ce, bien qu’il ne représente qu’une faible part du marché à l’international. Au cours de la dernière décennie, près de 100 000 tonnes de crevettes ont été commercialisées. Et Claude Brunot, président du groupement, a indiqué qu’« avec seulement 1% du marché mondial, le produit a su se distinguer à de multiples reprises lors de nombreux concours et manifestations. Qualitativement, elle se place au premier rang en Europe ». De plus, tout au long de ces années, aucun incident majeur mettant en cause la qualité sanitaire du produit n’a été relevé sur les multiples marchés d’exportation. Aussi, le groupement a jugé opportun de mieux  identifier cette crevette pour éviter toute appropriation non reconnue.
 
D’autres infos sur le sujet dans le prochain numéro de L’Eco austral.
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Un label collectif pour mieux identifier les crevettes à l’international

Avec 22 ans d’existence, le groupement des aquaculteurs et pêcheurs de crevettes de Madagascar (GAPCM) est l’une des plus anciennes unions professionnelles du pays. Il regroupe sans exception tous les acteurs de ce secteur porteur opérant dans la Grande île. Ses objectifs sont de structurer la filière, promouvoir la crevette malgache à l’extérieur, imposer et maintenir l’image d’un...