Performance

Réunion/Seychelles

Un partenariat pour proposer des séjours combinés

Réunion des partenaires à Saint-Denis le 8 avril. De gauche à droite : Valérie Payet, chargée de promotion au Conseil national du tourisme des Seychelles, Patrick Serveaux, vice-président de l’IRT (Ile de La Réunion Tourisme), Rose-Marie Hoareau, directrice du marketing du Seychelles Tourism Board, Patricia Robert, élue de la Région Réunion et Geneviève Graulich, représentante d’Air Austral. - Philippe Stéphant
 Le concept d’îles Vanille commence à prendre forme, du moins entre les Seychelles et La Réunion, deux destinations complémentaires qui profiteront de vols réguliers d’Air Austral à compter du 23 juin.

 Cette formule de combinés est très appréciée des touristes européens, comme nous le vérifions avec les combinés Seychelles-Maurice », témoigne Rose-Marie Hoareau, directrice du marketing du STB (Seychelles Tourism Board). Sur le marché allemand, premier fournisseur de voyageurs pour les Seychelles et de voyageurs étrangers pour La Réunion, le combiné offrira l’avantage de pouvoir visiter La Réunion sans se rendre à Paris, l’Allemagne étant directement reliée aux Seychelles. L’Ile de La Réunion-Tourisme (IRT), en partenariat avec le STB, a organisé les 9 et 10 avril des rencontres de travail à La Réunion entre les agences réceptives et les hôteliers des deux îles. « L’objectif de ces ateliers est de faire se rencontrer les prestataires touristiques afin d’échanger et ainsi de mieux commercialiser nos destinations dans le cadre de combinés Réunion-Seychelles, indique Patrick Serveaux, vice-président de l’IRT. La notion de combinés a beaucoup progressé depuis que nous proposons des tarifs attractifs entre les îles Vanille. C’est une des solutions pour ouvrir le ciel de La Réunion. » En 2013, plus de 230 000 personnes se sont rendues aux Seychelles, dont 37 000 résidents asiatiques et plus de 6 000 habitants du continent américain.

IpRéunionStocklib

Montages époustouflantes de La Réunion et plages paradisiaques de l'archipel seychellois forment une belle complémentarité.


Les Seychelles apportent à la Réunion leur ouverture internationale

La Réunion ne figure pas parmi les destinations privilégiées des touristes asiatiques, mais elle se bat pour l’assouplissement des formalités de visas afin de mieux bénéficier du développement exponentiel de ces marchés émergents. La facilitation des démarches pour les ressortissants d’Afrique du Sud a prouvé son influence sur une croissance du trafic touristique. « Nous pourrions faire beaucoup plus pour la destination Réunion si les services de l’État, à Paris, voulaient faire un effort véritable pour alléger la délivrance de visas touristiques concernant notre île », martèle Patrick Serveaux.
La mise au point de formules combinées, grâce au partenariat entre les professionnels du tourisme des deux îles, est un atout supplémentaire pour la rentabilité de la nouvelle liaison d’Air Austral. Le transport de fret étant un autre pilier en développement depuis la signature, entre des entreprises membres du Club Export Réunion et des entreprises seychelloises, de contrats pour l’approvisionnement de l’archipel en produits frais. « Ces deux opérations permettent de rassurer la compagnie réunionnaise et d’assurer un minimum de trafic pour pouvoir se projeter dans le futur », se réjouit Pascal Viroleau, directeur des Iles Vanille. Une mission économique de La Réunion, emmenée aux Seychelles par le président de la Région Réunion, Didier Robert, a confirmé le potentiel d’échanges économiques que peut supporter ce lien aérien. Sur le plan touristique, l’offre de combinés s’appuiera aussi sur de petites structures pour satisfaire tous les types de clientèle. « Nous travaillons sur les relations avec les partenaires réunionnais qui proposent des hébergements de type chambre d’hôtes ou gîtes ruraux car c’est une partie de notre clientèle seychelloise qui peut ainsi bénéficier d’une offre combinée », précise Rose-Marie Hoareau.


Air Austral ressort son pass 

La compagnie réunionnaise avait lancé son Pass Océan Indien il y déjà une quinzaine d’années sans qu’il ne connaisse grand succès et on l’avait oublié. Mais aujourd’hui, ce concept s’appuie sur la dynamique des îles Vanille qui commence à porter ses fruits avec les Seychelles. D’ailleurs, le produit s’appelle désormais « Pass îles Vanille », mais le principe reste le même. Il permet à des voyageurs venus en long-courrier Air Austral de pouvoir visiter plusieurs destinations de la région (jusqu’à huit) sur les avions de cette compagnie à des tarifs préférentiels. Comme dans le passé, la clientèle locale n’y a donc pas droit. Dommage ! Ça pourrait doper le tourisme inter-régional. Mais Air Austral craint sans doute le manque à gagner qui en résulterait. GM




Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion/Seychelles

Un partenariat pour proposer des séjours combinés

 Cette formule de combinés est très appréciée des touristes européens, comme nous le vérifions avec les combinés Seychelles-Maurice », témoigne Rose-Marie Hoareau, directrice du marketing du STB (Seychelles Tourism Board). Sur le marché allemand, premier fournisseur de voyageurs pour les Seychelles et de voyageurs étrangers pour La Réunion, le combiné offrira l’avantage de pouvoir...