ID

Rodrigues

Un projet de technopole en collaboration avec La Réunion

1 sep 2017 | PAR La rédaction | N°322

Rodrigues veut s’inspirer du modèle de la Technopole de La Réunion et de son incubateur d’entreprises innovantes pour mettre en place un outil du même type dans cette île de 42 000 habitants qui fait partie de Maurice (située à 560 kilomètres) mais jouit d’une certaine autonomie. Un projet important pour l’économie rodriguaise qui a besoin de se diversifier alors que les secteurs traditionnels de la pêche et de l’élevage connaissent une baisse de leurs recettes à l’export. A contrario, le tourisme connaît une forte croissance avec plus de 94 000 visiteurs en 2016, ce qui au regard du nombre d’habitants est une belle performance. Mais ce secteur ne suffit pas à lui seul à répondre aux besoins d’emplois des jeunes Rodriguais. D’où ce projet de Technopole qui prend forme en collaboration avec La Réunion. En se rendant dans l’île du 14 au 17 août, le directeur de la Technopole de La Réunion, Laurent Gaboriau, a pu participer à une journée de conférences et des ateliers dans le cadre du mois des métiers et de la semaine de l’informatique organisée par l’assemblée régionale de Rodrigues. Au programme également des visites d’entreprises et des rencontres avec des entrepreneurs prévoyant d’intégrer le futur site technopolitain « Mont de Vénus ». Un site qui vise à promouvoir notamment l’innovation dans l’agroalimentaire afin de mieux valoriser les produits rodriguais. La Technopole de La Réunion devrait apporter son expérience d’incubateur à ce projet soutenu par l’Union européenne dans le cadre du FED. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Rodrigues

Un projet de technopole en collaboration avec La Réunion

Rodrigues veut s’inspirer du modèle de la Technopole de La Réunion et de son incubateur d’entreprises innovantes pour mettre en place un outil du même type dans cette île de 42 000 habitants qui fait partie de Maurice (située à 560 kilomètres) mais jouit d’une certaine autonomie. Un projet important pour l’économie rodriguaise qui a besoin de se diversifier alors que les secteurs t...