ID

Réunion

Une clause de sauvegarde demandée pour les sucres spéciaux

17 mai 2022 | PAR La rédaction | N°368
La filière réunionnaise s’estime particulièrement pénalisée par les accords commerciaux signés avec des pays d’Amérique du Sud et centrale. ©Stocklib

Si le Syndicat du sucre a obtenu des garanties gouvernementales quant à la reconduction de la clause de sauvegarde protégeant le marché réunionnais de l’introduction de sucres étrangers, dans le cadre de l’actuelle négociation de l’approfondissement des Accords de partenariat économique (APE), une autre démarche est en cours, sur un autre terrain.
Elle concerne les sucres spéciaux, marché de niche que les industriels réunionnais ont contribué à créer et sur lequel ils se retrouvent laminés par la concurrence de pays tiers ayant obtenu des avantages tarifaires importants dans le cadre d’accords commerciaux avec l’Union européenne. Les sucriers réunionnais demandent aujourd’hui à l’Union européenne, via la France, l’activation d’une clause de sauvegarde généralisée, dans le cadre de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Cette clause permettrait la réactivation des droits de douane sur les sucres spéciaux importés en cas de mise en péril d’une industrie européenne, ce qui est le cas aujourd’hui à La Réunion. La demande a été déposée fin 2021, Bruxelles doit maintenant enquêter sur la réalité de ce risque avant de décider du dispositif de sauvegarde à mettre en place.
La filière réunionnaise s’estime particulièrement pénalisée par les accords commerciaux signés au cours des dernières années avec des pays d’Amérique du Sud et centrale. Certains sont des producteurs de sucre et se sont engouffrés dans la « niche » des sucres spéciaux, destinés aux industries agroalimentaires, qu’ils peuvent fabriquer avec des coûts de revient très inférieurs à ceux de La Réunion.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Une clause de sauvegarde demandée pour les sucres spéciaux

Si le Syndicat du sucre a obtenu des garanties gouvernementales quant à la reconduction de la clause de sauvegarde protégeant le marché réunionnais de l’introduction de sucres étrangers, dans le cadre de l’actuelle négociation de l’approfondissement des Accords de partenariat économique (APE), une autre démarche est en cours, sur un autre terrain. Elle concerne les sucres ...