Hot

Afrique

Une croissance de 2,6% en 2017

18 avr 2017 | PAR AFP
Une croissance de 2,6% en 2017

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé ce 18 avril une prévision de croissance de 2,6% en Afrique subsaharienne en 2017. Une reprise timide après une année 2016 où la croissance du PIB s’est établie à 1,4%, minée par le bas niveau des cours des matières premières. Le Nigeria, un des deux premiers producteur de pétrole du continent avec l'Angola, devrait ainsi renouer avec la croissance après une année 2016 difficile (- 1,5%). Le FMI prévoit une hausse de 0,8% du PIB cette année pour le pays le plus peuplé d'Afrique, tablant sur une meilleure production pétrolière et une croissance soutenue du secteur agricole. L'Afrique du Sud, autre locomotive du continent qui a tourné au ralenti en 2016 (+ 0,3%), devrait améliorer légèrement ses résultats en 2017 (+ 0,8%) grâce au rebond des prix des matières premières et à la fin de la sécheresse. Enfin, l'Angola, qui a connu une croissance nulle en 2016, devrait repasser dans le vert cette année (+ 1,3%), avec une meilleure diversification de son économie notamment. Les prévisions demeurent sombres avec certains pays comme le Nigeria, l’Angola et le Ghana affichant une inflation à deux chiffres. Mais d’autres pays s’en sortent beaucoup mieux. La Tanzanie, le Kenya, la Côte d'Ivoire et le Sénégal affichent ainsi des prévisions de 5% à 7% de taux de croissance de leur PIB en 2017. L'Ethiopie décroche de son côté la palme avec une croissance de 7,5% prévue en 2017 et en 2018.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Afrique

Une croissance de 2,6% en 2017

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé ce 18 avril une prévision de croissance de 2,6% en Afrique subsaharienne en 2017. Une reprise timide après une année 2016 où la croissance du PIB s’est établie à 1,4%, minée par le bas niveau des cours des matières premières. Le Nigeria, un des deux premiers producteur de pétrole du continent avec l'Angola, devrait ainsi renouer avec l...