Performance

Réunion

Une nouvelle concession à la mesure des ambitions de Leal

1 aoû 2017 | PAR La rédaction | N°321
L’inauguration de la concession BMW et Mini, le 28 juin, à Saint-Denis, marque aussi les 45 ans de partenariat entre Leal Group et la marque à l’hélice, leader mondial du segment premium dans l’automobile. DR
Situé au rond-point de La Rivière des Pluies, à l’entrée de la Technopole en venant de la zone aéroportuaire, le nouveau complexe BMW et Mini, montre la détermination de Leal Group à conquérir le leadership du segment premium.

« Avec un si bel écrin, nous nous devons d’avoir un objectif ambitieux, souligne Philippe-Alexandre Rebboah, directeur général de Leal Réunion, qui annonce un objectif de 1 000 immatriculations pour BMW et Mini d’ici à 2020. Cela signifie 200 ventes de plus qu’en 2017 où nous réalisons une forte progression sur les six premiers mois. Il y aura un maximum de renouvellement chez BMW d’ici 2018. Nous aurons donc la gamme la plus jeune du marché premium. » BMW affiche 24% de progression, la plus forte du marché réunionnais, toutes marques confondues. Remontant de trois places dans le classement des marques pour talonner, désormais, la rivale Audi qui ne mène plus que par 42 ventes de janvier à juin. L’investissement de 10 millions d’euros, réalisé avec des fonds 100%mauriciens, se révèle pertinent dans une logique économique en plus d’apporter de l’attractivité aux deux marques. « L’amortissement du bâtiment court sur quinze ans et nous rembourserons l’investissement sur cinq ans. Par tradition, notre groupe familial a l’habitude d’attendre le retour sur investissement pour être moins dépendant des banques. Nous avons dû apprendre la normalisation européenne, mais c’est une valeur ajoutée pour le groupe et pour aborder d’autres pays », assure Eric Leal, Pdg de Leal Group. 
 

Philippe-Alexandre Rebboah (à gauche), directeur général de Leal Réunion et Eric Leal, dirigeant du groupe mauricien qui vient d’investir 10 millions d’euros à La Réunion.
Philippe-Alexandre Rebboah (à gauche), directeur général de Leal Réunion et Eric Leal, dirigeant du groupe mauricien qui vient d’investir 10 millions d’euros à La Réunion.  Guillaume Foulon
 


La concession est remarquable par le luxe organisationnel dont elle fait preuve. Pensée pour une haute qualité de services, autant que pour le lustre qui sied à la marque leader mondial du premium. « Le surcoût du bâtiment est négligeable par rapport aux bénéfices en qualité de travail et de vente. Alors qu’en locatif, le coût des immobilisations était élevé », précise Philippe-Alexandre Rebboah. Construite sur cinq niveaux, c’est la première concession à disposer de trois types d’ascenseurs, dont un monte-charge et le plus gros monte-véhicule de l’île qui dépose les voitures au niveau requis à chaque phase d’intervention. Neuf ponts équipent le service après-vente, plus un banc de géométrie et un banc de freinage. La capacité du showroom est de 12 BMW et 5 Mini. Les ateliers en niveaux enterrés bénéficient ainsi d’une régulation thermique pour un maximum de 28°C en été, au lieu de 40°C habituellement. Des panneaux acoustiques absorbent les bruits d’outillage et les orifices d’échappement sont tous raccordés à une évacuation centralisée. Les effectifs sont passés de 77 à 84 collaborateurs, avec une priorité de recrutement dans le quartier et un investissement dans l’associatif local. 
BMW innove également par la création d’un nouveau métier du « Future Retail », celui de « Product Genius », pour le site de Saint-Denis et celui de Saint-Pierre. « À l’instar du concept adopté par les grands groupes innovants, comme Apple ou Magimix, il conseille le client sans aucun objectif de vente. Doté d’un configurateur iPad et d’un écran TV sur son bureau, il ne transmet la relation à un commercial que si le client le demande. C’est un initiateur passionné de la relation client », définit Philippe-Alexandre Rebboah. L’innovation dans la connectivité est aussi présente dans les nouvelles BMWi. Les modèles 100%électriques qui vont apporter, dès novembre, le summum de la connectivité en matière d’automobile à La Réunion. « Nous sommes les seuls à en proposer à Maurice, et nous allons bientôt en livrer le centième exemplaire », informe Eric Leal. La Réunion représente aujourd’hui 30% du chiffre d’affaires du groupe qui y opère aussi dans l’informatique. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Une nouvelle concession à la mesure des ambitions de Leal

« Avec un si bel écrin, nous nous devons d’avoir un objectif ambitieux, souligne Philippe-Alexandre Rebboah, directeur général de Leal Réunion, qui annonce un objectif de 1 000 immatriculations pour BMW et Mini d’ici à 2020. Cela signifie 200 ventes de plus qu’en 2017 où nous réalisons une forte progression sur les six premiers mois. Il y aura un maximum de renouvellement chez BMW d...