Performance

Maurice

Une première ferme photovoltaïque sur le réseau électrique

4 juin 2014 | PAR Philippe Stéphant
La libération de la vente d’électricité permet à de nouveaux acteurs d’investir dans les énergies renouvelables. Des contrats ont été signés avec trois entreprises pour de nouveaux projets.

La ferme photovoltaïque de 15 mégaWatt, réalisée par Sarako à Bambous, est la première ferme solaire de l’île Maurice qui alimente le réseau électrique insulaire, le Central Electricity Board (CEB). Elle fait progresser le projet Maurice île Durable (MiD) dont l’objectif est d’atteindre, en 2025, 35 % d’énergies renouvelables dans le mix énergétique. Sarako est une entreprise fondée en 2013 par Sham Seetaram avec un partenaire allemand, Tauber Solar, qui détient 15 % de son capital. Ces partenaires restent associés pour de futurs projets en Afrique et dans l’océan Indien. Sarako a déjà remporté un appel d’offres pour un projet de deux fois 10 mégaWatt au Burundi. 
La centrale de Bambous produit depuis février 2014 50 % de la fourniture d’électricité dans l’ouest de l’île, pour les régions de Flic-en-Flac, Wolmar et une bonne partie de Tamarin. Soit de 70 000 à 80 000 kiloWatt/heure par jour. Construite pour 1,3 milliards de roupies (32,5 millions d'euros), elle s’étend sur 34 hectares, compte 60 800 panneaux solaires et pourra être renforcée de 5 mégaWatt. Le tarif de rachat de l’électricité de Sarako a été fixé à 6,06 roupies par kiloWatt/heure. Désormais, ce sont 26 % d’énergies renouvelables qui sont produits à Maurice. En 2016, le CEB pourra déjà compter sur une puissance installée en solaire et en éolien d’un total de 64 mégaWatt.
La société Tauber Solar, qui produit déjà plus de 125 mégaWatt d’énergie solaire, en Allemagne et en Espagne, trouve ici son premier marché hors d’Europe et se positionne désormais pour un développement en Afrique et dans l’océan Indien.
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Une première ferme photovoltaïque sur le réseau électrique

La ferme photovoltaïque de 15 mégaWatt, réalisée par Sarako à Bambous, est la première ferme solaire de l’île Maurice qui alimente le réseau électrique insulaire, le Central Electricity Board (CEB). Elle fait progresser le projet Maurice île Durable (MiD) dont l’objectif est d’atteindre, en 2025, 35 % d’énergies renouvelables dans le mix énergétique. Sarako est une entreprise ...