Hot

Madagascar

Vendredi 19 août : la journée de tous les dangers

19 aoû 2016 | PAR
Ne jugeant pas nécessaire de demander une autorisation, l’association AFP se dirige ainsi vers une confrontation directe avec les forces de l’ordre. - Stocklib @adrian_hillman
Ce vendredi sera une journée de tous les dangers à Antananarivo. L’association AFP, Antso ho an’i Fanavotam-Pirenena (Appel pour le salut de la nation), a annoncé il y a quelques jours qu’elle allait organiser une manifestation, ce 19 août, sur la place du 13 Mai à Analakely, dans le centre ville.

Ne jugeant pas nécessaire de demander une autorisation, l’association se dirige ainsi vers une confrontation directe avec les forces de l’ordre. Justement, les chefs de l’état-major mixte opérationnel composé d’éléments de l’armée, de la police et de la gendarmerie ont annoncé qu’aucun rassemblement ne sera toléré vendredi. Ainsi, le quartier d’Analakely sera quadrillé dès les premières heures de la journée et l’accès à l’avenue sera limité. Malgré cette déclaration, les leaders du mouvement AFP n’entendent pas reculer et persistent à maintenir la manifestation.

Si un affrontement entre les forces de l’ordre et les manifestants est à craindre, cet évènement risque de plonger encore un peu plus la Grande île dans l’incertitude. 
Il est clair que le gouvernement n’a pas encore réussi à mettre en place un climat d’apaisement et de stabilité dans le pays. L’association AFP entend surfer sur la vague de contestation qui déferle actuellement contre le pouvoir, entre les mouvements syndicaux et l’affaire de l’exploitation aurifère de Sohamamanina, avec en toile de fond une pauvreté accrue.
Bref, toutes les conditions semblent être réunies pour un soulèvement populaire. Reste à savoir si la population d’Antananarivo va suivre. 
Quoiqu’il en soit, cela renforce l’incertitude qui plane dans le pays depuis la crise de 2009. Cela est bien entendu néfaste pour l’hypothétique reprise économique tant espérée depuis l’accession au pouvoir du régime actuel. Le tourisme, par exemple, figure parmi les secteurs directement impactés par la conjoncture politique du pays. Les tour-opérateurs observeront de près les évènements de vendredi et surtout la suite sachant que le 1er septembre, une éclipse solaire annulaire sera visible à Madagascar. En cette haute saison touristique, ils sont nombreux à miser sur ce phénomène astronomique pour attirer les touristes.  
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Vendredi 19 août : la journée de tous les dangers

Ne jugeant pas nécessaire de demander une autorisation, l’association se dirige ainsi vers une confrontation directe avec les forces de l’ordre. Justement, les chefs de l’état-major mixte opérationnel composé d’éléments de l’armée, de la police et de la gendarmerie ont annoncé qu’aucun rassemblement ne sera toléré vendredi. Ainsi, le quartier d’Analakely sera quadrillé dè...