Le billet

France

VINGT ANS APRÈS

17 juil 2018 | PAR Alain Foulon

Beau match de finale de la coupe du monde de football ! L’équipe de France l’emporte en ayant du cœur, une certaine humilité et le zeste de chance indispensable. De la chance aussi pour le président Emmanuel Macron même si l’on est loin de la symbolique de 1998 autour du black, blanc, beur dont avait profité Jacques Chirac. Nous sommes plutôt dans la Françafrique. En vingt ans, beaucoup de choses ont changé dans cette vieille nation qui entretient toujours des liens forts avec le continent noir. Et l’on pense au roman d’Alexandre Dumas qui s’intitule justement Vingt ans après. Ses mousquetaires reviennent dans un monde où règne l’individualisme bourgeois. Aramis sert ses duchesses, Athos ne songe qu'à son fils, Porthos à son titre et d'Artagnan s'est attaché à un Mazarin que tout le monde abandonne. Mais dans le ciel qui s’est assombri, les mousquetaires apportent quand même un éclair de lumière rafraîchissante. Un peu comme viennent de le faire les Bleus.  

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

France

VINGT ANS APRÈS

Beau match de finale de la coupe du monde de football ! L’équipe de France l’emporte en ayant du cœur, une certaine humilité et le zeste de chance indispensable. De la chance aussi pour le président Emmanuel Macron même si l’on est loin de la symbolique de 1998 autour du black, blanc, beur dont avait profité Jacques Chirac. Nous sommes plutôt dans la Françafrique. En vingt ans, beau...