ID

Russie

Vladimir Poutine : le fils de l’histoire mouvementée de la Russie

1 mai 2018 | PAR La rédaction | N°329

Le lundi 7 mai 2018, la salle Andreïevski du Grand Palais du Kremlin devait accueillir la cérémonie d’investiture du chef de l’État russe : Vladimir Poutine. Une investiture qui devait être précédée, deux jours avant, par une manifestation. Le principal opposant au Kremlin Alexeï Navalny ayant appelé à manifester dans toute la Russie le samedi 5 mai. Mais qui est vraiment Vladimir Poutine ? Une spécialiste de la Russie nous apporte son décryptage dans un livre paru en janvier dernier aux éditions du Rocher. Héléna Perroud s’est interrogée sur la personnalité du dirigeant russe et ses motivations réelles, partant à la rencontre d’un homme taiseux sur sa vie privée, ses émotions et préférant mettre en avant sa vision patriotique.
En janvier 2000, au Forum économique de Davos, une question simple avait été posée par un journaliste occidental à la délégation russe, pourtant de très haut niveau : « Qui est M. Poutine ? » Elle était restée sans réponse et le silence gêné des délégués russes avait suscité l’hilarité de l’assistance. Quelques semaines plus tôt, le 31 décembre 1999 à midi, cet inconnu avait reçu le pouvoir des mains de Boris Eltsine. En mars 2000, il était élu président de la Fédération de Russie dès le premier tour. Vladimir Poutine est depuis dix-huit ans à la tête de la Russie - trois mandats de président et un mandat de premier ministre. Mais il reste un mystère. Peu d’Occidentaux comprennent la popularité réelle dont il jouit, aujourd’hui encore, dans son pays. 

Un homme qui inquiète autant qu’il fascine 

Né quelques mois avant la mort de Staline, huit ans seulement après la fin du tragique blocus de Leningrad, Vladimir Poutine est le fils de l’histoire mouvementée de la Russie. Il a connu les appartements communautaires, le règne du parti unique, le prestige de l’armée et des « services », auxquels il pensait vouer sa vie professionnelle. Il a connu aussi l’effondrement de l’URSS, le capitalisme sauvage et les terribles années 1990 qui n’ont rien de glorieux dans la mémoire collective des Russes. Russe ordinaire dans sa jeunesse et sa première vie d’adulte, il a été appelé au tournant du siècle à un destin extraordinaire. Depuis, il s’emploie à relever le pays, disent ses soutiens, à confisquer les richesses au profit de son clan, disent ses détracteurs.
La trajectoire de cet homme, qui inquiète autant qu’il fascine en Occident, est vue par une  femme au parcours singulier, qui l’a rencontré à plusieurs reprises. Française de langue maternelle russe, familière des cercles de pouvoir russes et français, et connaissant aussi intimement la Russie « ordinaire », elle a essayé avec cet ouvrage documenté, reposant sur de nombreux entretiens, y compris à l’Élysée et au Kremlin, de faire comprendre au public français comment Vladimir Poutine est perçu par les Russes. Sans a priori idéologique, en se basant sur les réalités de la Russie d’aujourd’hui. Agrégée d’allemand, Héléna Perroud a été collaboratrice à l’Elysée, au cabinet du président Chirac. Elle a dirigé l’Institut français de Saint-Pétersbourg entre 2005 et 2008. Depuis 2015, elle exerce une activité de conseil entre la France et la Russie et effectue de nombreux déplacements en Russie dans ce cadre. 

Un Russe nommé Poutine, par Héléna Perroud - 320 pages -Editions du Rocher (janvier 2018)
18,90 euros (13,99 en format Kindle)

 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Russie

Vladimir Poutine : le fils de l’histoire mouvementée de la Russie

Le lundi 7 mai 2018, la salle Andreïevski du Grand Palais du Kremlin devait accueillir la cérémonie d’investiture du chef de l’État russe : Vladimir Poutine. Une investiture qui devait être précédée, deux jours avant, par une manifestation. Le principal opposant au Kremlin Alexeï Navalny ayant appelé à manifester dans toute la Russie le samedi 5 mai. Mais qui est vraiment Vladimir ...