Green

France

Voulez-vous coacher avec moi ?

1 juil 2020 | PAR Laurent Gajac | N°350
©Droits réservés
Coach sportif, coach alimentaire, coach de vie, coach formateur, coach d’entreprise, coach de couple. Ces dernières années, le métier de coach semble vouloir s’imposer partout et à tous. Phénomène de mode, opportunisme, charlatanisme ou besoin sociétal ?

Guide, éveilleur de conscience pour un public en mal d’initiatives, d’identité ou de reconnaissance ? Nous avons longuement réfléchi au meilleur moyen de vous présenter notre métier de coach. Pour vous parler de son ADN, des valeurs qui nous animent, de notre vision du métier et des objectifs que nous nous sommes fixés pour vous accompagner. Trois questions se sont très vite imposées à nous. Trois questions simples, volontairement ordonnées : Pourquoi ? Comment ? Quoi ?

Pourquoi être coach ? 

Plus qu’une volonté délibérée d’exercer le métier de coach, il semble qu’il s’agisse d’une démarche personnelle plus complexe, pour certains une évidence (vocation), pour d’autres une voie qui s’ouvre. Une croisée des chemins avec pour horizon la sensation de pouvoir aider les autres à accomplir ce dont ils sont capables, mais qu’ils s’interdisent et qu’ils étouffent en eux de peur d’échouer. 
Difficile me direz-vous de se contenter de ce seul pourquoi et d’occulter l’autre : pourquoi faire appel à un coach ? Par manque de volonté, faiblesse, manque d’initiatives ou peur d’échouer avant d’avoir essayé ? Rien de tout cela. La majeure partie des gens qui font appel à un coach pour la première fois font preuve d’un courage et d’une audace extrêmes, puisqu’à cet instant même, ils n’ont aucune notion des capacités et des ressources qui sont enfouies au plus profond d’eux. Il s’agit pour eux d’une remise en question et d’un bouleversement profond qu’ils vont devoir affronter face au coach qu’ils auront choisi. Une des premières ressources jusqu’alors insoupçonnées qu’ils arrivent à externaliser. 
Pour cela repartons à la croisée des chemins, vue au chapitre du « pourquoi ». Choisir le parcours de coach, c’est choisir l’horizon comme destination, autrement dit choisir de ne jamais véritablement arriver. De toujours devoir apprendre des autres, de ne jamais s’arrêter, de les écouter, de les comprendre et de les aider. C’est aussi accepter de toujours vouloir aller plus loin pour soi-même et de faire preuve du même courage et de la même audace que les personnes qu’on coachera, en endossant à son tour et pour toujours le rôle de coacher. On parle alors de supervision. Comment devient-on coach ? Alors voyons maintenant comment choisir son coach ? Même si la législation est encore très floue, il existe désormais des écoles qui forment au métier de coach. Certes, même si le métier requiert certaines prédispositions, pour ne pas dire une vocation, cela ne suffit pas. Faire appel à un coach sans formation, c’est prendre le risque d’accentuer ses peurs, de renforcer ses croyances, d’étouffer à jamais l’extraordinaire potentiel qui est en chacun de nous et de museler à jamais la confiance en soi. 
Attention, un coach n’a pas besoin d’être un formateur pour vous accompagner, même dans un cadre professionnel. Un bon coach saura tirer tous les avantages de ne pas maîtriser l’aspect technique de votre métier. Souvenez-vous, les changements que vous attendez de votre coach ne peuvent venir ni de l’entreprise dans laquelle vous travaillez, ni de vos compétences techniques, ils ne pourront provenir que de l’intérieur de vous-même…

Laurent Gajac 

Fondateur dirigeant du groupe Conseil & Services, spécialisé dans la recherche, le développement et l’amélioration du potentiel professionnel. Le groupe est composé de trois centres de formations présents à La Réunion, à Rennes et à Bordeaux. Laurent Gajac est coach professionnel, facilitateur en intelligence collective, il conçoit et anime des groupes de pratiques professionnelles et des sessions de formation, essentiellement sur les thèmes de la communication interpersonnelle, du management et de l’accompagnement au changement. Laurent Gajac est coach certifié SICPNL membre n° M220616

 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

France

Voulez-vous coacher avec moi ?

Guide, éveilleur de conscience pour un public en mal d’initiatives, d’identité ou de reconnaissance ? Nous avons longuement réfléchi au meilleur moyen de vous présenter notre métier de coach. Pour vous parler de son ADN, des valeurs qui nous animent, de notre vision du métier et des objectifs que nous nous sommes fixés pour vous accompagner. Trois questions se sont très vite i...