Xavier Fournier se fait une place dans l’immobilier - Leader - Ecoaustral.com

Leader

Réunion

Xavier Fournier se fait une place dans l’immobilier

1 juin 2017 | PAR Alain Foulon | N°320
« À La Réunion, il faut que les produits soient mieux calibrés, qu’ils répondent bien aux besoins et que tous les acteurs se rémunèrent raisonnablement. » DR
Avec Colline Groupe, créé en 2012, cet ancien de Vinci stabilise son activité à La Réunion avec un volume annuel d’opérations de 10 à 15 millions d’euros. Et la mission à laquelle il vient de participer en Afrique du Sud lui ouvre de nouvelles perspectives.


« Quand on se lance dans un projet, on s’imagine qu’on va y vivre ou y travailler. » La philosophie de Xavier Fournier se résume simplement. Il est vrai que cet ingénieur, diplômé de l’ESTP (École supérieure des travaux publics) et titulaire d’un Master en connaissance de l’enveloppe du bâtiment obtenu à Centrale, met à profit une solide expérience dans l’immobilier. Pendant quinze ans, il travaille au sein du groupe Bouygues où il commence comme responsable d’étude des prix à la fin du tunnel sous la Manche, avant d’être directeur de projets en France et à l’international. Puis il met le cap sur La Réunion où il monte, pour le compte de Vinci, l’entreprise OCIDIM, spécialisée dans la promotion immobilière. 

L’AVENTURE ENTREPRENEURIALE

Au bout de cinq ans, il souhaite s’impliquer davantage sur le territoire réunionnais. « J’avais envie depuis longtemps de créer ma propre activité. » Il lance alors Colline Groupe, en 2012, qui sera pleinement structuré en 2016 à travers trois sociétés : AMR pour la promotion, XFO pour l’ingénierie et CST pour les travaux et les services. De quoi avoir une réelle indépendance et défendre sa propre conception de l’immobilier. « À La Réunion, il faut que les produits soient mieux calibrés, qu’ils répondent bien aux besoins et que tous les acteurs se rémunèrent raisonnablement. »
Basé dans la colline des Camélias, à Saint-Denis, d’où son nom, le groupe se montre éclectique. On lui doit par exemple les « Villas Saint-Joseph », rue Marlartic, à Saint-Denis, qui, en fait de villas, se constituent d’un immeuble tertiaire de 2 500 mètres carrés avec deux niveaux de sous-sols enterrés. Un projet qui fait appel à des concepts innovants comme la protection solaire systématique des baies, la ventilation naturelle et le contrôle des consommations. Autre réalisation, la clinique Bethesda, à Saint-Pierre, spécialisée dans les soins de réadaptation avec 88 lits. Un projet conçu dans un environnement protégé et qui offre un grand niveau de confort. Colline Groupe s’intéresse également au logement social qui monte en gamme à La Réunion. 
 

La clinique Bethesda, à Saint-Pierre, spécialisée dans les soins de réadaptation avec 88 lits.  Un projet réalisé par Colline Groupe dans un environnement protégé et qui offre un  grand niveau de confort.
La clinique Bethesda, à Saint-Pierre, spécialisée dans les soins de réadaptation avec 88 lits. Un projet réalisé par Colline Groupe dans un environnement protégé et qui offre un grand niveau de confort.  DR
 

LA CROISSANCE S’ACCÉLÈRE

Il se charge actuellement, pour le compte de la SHLM, d’une opération de 46 logements, à l’Etang-Salé, qui seront livrés fin 2018. Il s’implique aussi dans un projet d’AVAP (Aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine) dans l’hyper centre de Saint-Denis au sein duquel, rue général de Gaulle, s’implantera le futur siège du groupe. Toujours à Saint-Denis, il vient de lancer un petit programme résidentiel sur 3 700 mètres carrés, ruelle Acoly, qui devrait être livré en 2018. Depuis sa création, Colline Groupe a déjà réalisé pour 23 millions d’euros de projets. Mais le rythme devrait s’accélérer avec de grosses opérations comme Saint-Leu Océan qui comprend un hôtel, des immeubles de logements collectifs, une résidence de tourisme, une résidence pour personnes âgées, des logements individuels. Un ensemble qui se réalisera par tranches et pèse quelque 70 millions d’euros. À Saint-Pierre, le groupe travaille sur deux projets : une résidence de tourisme et un programme de 34 maisons individuelles jumelées. De quoi doper l’activité et la stabiliser annuellement dans un volume d’investissements de 10 à 15 millions d’euros par an. 
 

Un petit programme résidentiel, sur 3 700 mètres carrés, vient d’être lancé ruelle Acoly, à Saint-Denis, pour une livraison en 2018.
Un petit programme résidentiel, sur 3 700 mètres carrés, vient d’être lancé ruelle Acoly, à Saint-Denis, pour une livraison en 2018.  DR
 

DES PERSPECTIVES EN AFRIQUE AUSTRALE

Fort de son expérience internationale, Xavier Fournier regarde plus loin que La Réunion. Il vient de participer, au mois de mai, à une mission organisée en Afrique du Sud par le Board of Investment (BOI) de Maurice, conduite par Gérard Sanspeur, président de cet organisme de promotion des investissements et conseiller économique du Premier ministre. Colline Groupe était la seule entreprise réunionnaise à y participer avec PYX4, déjà implantée en Afrique du Sud et qui appartient au secteur des TIC. PYX4 est spécialisée dans la modélisation des processus, la gestion de la qualité et la gestion des risques. Xavier Fournier analyse actuellement les opportunités en Afrique australe, convaincu qu’une PME réunionnaise peut y jouer un rôle dans l’immobilier. « Les grands acteurs internationaux investissent peu dans les territoires où ils sont présents et il est toujours possible de développer des projets innovants tout en sachant rester raisonnable. » 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Xavier Fournier se fait une place dans l’immobilier

 « Quand on se lance dans un projet, on s’imagine qu’on va y vivre ou y travailler. » La philosophie de Xavier Fournier se résume simplement. Il est vrai que cet ingénieur, diplômé de l’ESTP (École supérieure des travaux publics) et titulaire d’un Master en connaissance de l’enveloppe du bâtiment obtenu à Centrale, met à profit une solide expérience dans l’immobilier. Pe...