ZEOP exporte son savoir-faire en France métropolitaine - ID - Ecoaustral.com

ID

Réunion

ZEOP exporte son savoir-faire en France métropolitaine

1 déc 2016 | PAR La rédaction | N°315
Xavier Hermesse, directeur général adjoint de ZEOP : « C’est la première fois qu’un opérateur réunionnais exporte son savoir-faire en Métropole et non l’inverse. » - Guillaume Foulon


C’est une grande première. Une entreprise réunionnaise des télécoms qui vend des services dans l’Hexagone. Pionnier de la fibre optique à La Réunion, ZEOP, filiale du groupe Océinde de la famille Goulamaly, est actionnaire à hauteur de 12% de Vitis, un opérateur qui va commercialiser des offres « triple pay » 100% fibre dans les zones peu denses, c’est-à-dire les zone rurales. Un projet dans lequel est impliqué Netgem, coté à la bourse de Paris, actionnaire à hauteur de 55% et la Caisse des Dépôts à 33%. Mais l’intérêt pour ZEOP est surtout d’être impliqué en tant que fournisseur. L’opérateur réunionnais apporte en effet son expertise en matière de systèmes d’information, d’exploitation de réseau et de relation client. Des services qui seront gérés 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à partir de La Réunion. Vitis est né du constat que les opérateurs du marché français – Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free – délaissaient le segment des réseaux d’initiative publique (RIP) qui concernent les zones rurales. À partir de décembre 2016, Vitis commercialisera ses offres très haut débit sous la marque « La fibre vidéo futur » à 39,90 euros par mois, proposant de la vidéo à la demande illimitée, soit plus de 1 000 films et séries. Et aussi des films à la carte, payables à l’unité. Ce nouvel opérateur vise 20% de pénétration d’ici à deux ans.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

ZEOP exporte son savoir-faire en France métropolitaine

 C’est une grande première. Une entreprise réunionnaise des télécoms qui vend des services dans l’Hexagone. Pionnier de la fibre optique à La Réunion, ZEOP, filiale du groupe Océinde de la famille Goulamaly, est actionnaire à hauteur de 12% de Vitis, un opérateur qui va commercialiser des offres « triple pay » 100% fibre dans les zones peu denses, c’est-à-dire les zone rurales...