Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Réunion

Pierrefonds : un nouveau pôle de développement pour le sud de La Réunion

Le projet prévoit la création d'une ZAC de 87 hectares, la construction d'un village de 800 logements et la modernisation de l'aéroport. De quoi relancer l'activité de la sous région.

Un investissement de 130 millions d'euros, 87 hectares de périmètre, 60 hectares de terrains aménagés, 430 000 mètres carrés de construction de surface de plancher, un parking de 400 places…
Initié par la Communauté intercommunale des villes solidaires (CIVIS), le projet Pierrefonds Grand Sud, dont les travaux devraient débuter fin 2013, prévoit la création la création d'une zone d'aménagement concerté (ZAC de Pierrefonds), la construction d'un aérodrome, de 800 logements (Pierrefonds Village) et le développement des activités de l'aéroport de Pierrefonds, notamment par l'intermédiaire d'un allongement de la piste.
« Engagé en 2007, le projet a été difficile à mettre en place. Mais depuis fin 2012, la  CIVIS a confié la réalisation de la ZAC à la SPLA (société publique locale d'aménagement – Ndlr) Grand Sud et les choses se sont accélérées », souligne Hermann Rifosta, conseiller général. De son côté, Claude Hoarau, le maire de Saint-Louis et président de la SPLA Grand Sud, confirme que tout est prêt pour lancer les travaux et que le calendrier sera respecté. Le financement du projet est assuré à 70% par le Fonds européen de développement régional (FEDER). Cet ensemble devrait créer 2 000 emplois directs et 3 000 emplois indirects et donner du travail aux entreprises du BTP pour les cinq années à venir.

DES TERRAINS À TARIFS PRÉFÉRENTIELS POUR CERTAINES ACTIVITÉS

 
Première étape du projet Pierrefonds Grand Sud, la ZAC Pierrefonds Aérodrome va se développer sur plusieurs axes (industrie, logistique, commerce, activités tertiaires). Il est également prévu la construction d'un pôle de valorisation de déchets notamment par l'intermédiaire d'une unité de méthanisation, d'un palais des congrès, d'une cité de l'habitat, d'une gare de transport en commun en site propre (TCSP) sur une liaison Les Avirons-Petite Ile et d'un parc d'activités mixtes. Le palais des congrès comprendra un amphithéâtre, une grande salle modulable et des salles de réunion. Le pôle multimodal, qui assurera la connexion entre le TCSP, les bus, les taxis et les parkings, permettra d'assurer une meilleure gestion du flux de la circulation.  Le port sec, dont la surface sera portée à 70 000 mètres carrés, devrait aussi connaître un développement, en particulier grâce à une route dédiée aux gros porteurs.
La première tranche des travaux de la ZAC (30 hectares) a été lancée fin 2013. Les terrains ne seront pas vendus mais loués via des baux à construction de 35 ans. Deux types de loyers seront disponibles. Tout d'abord des loyers bonifiés destinés aux activités éligibles au FEDER (industrie, artisanat, services aux entreprises et valorisation des déchets) à un prix de 3,24 euros le mètre carré annuel. Pour les autres activités (tertiaire et logistique), le loyer sera de 10 euros le mètre carré annuel. La seconde tranche des travaux sera entamée en 2015 sur le reste des terrains.  

DE NOUVELLES AMBITIONS POUR L’AÉROPORT DU SUD

Pierrefonds Grand Sud prévoit également la construction d'un village de 800 logements dans le quartier de l'ancienne usine sucrière. Ce nouveau village sera directement relié à la ZAC Pierrefonds Aérodrome par une passerelle piétonne passant au dessus de la quatre-voies de la RN1. Tout comme la ZAC, le projet Pierrefonds Village va privilégier un développement durable exemplaire. Tous ces projets auront pour centre l'aéroport de Pierrefonds qui devrait être modernisé et agrandi avec notamment une rénovation de l'aérogare et l'allongement de la piste. Pour Michel Fontaine, le maire de Saint Pierre et président de la CIVIS, l'objectif est d'accueillir de nouvelles compagnies aériennes, voire des vols longs courriers. L'aéroport de Pierrefonds, qui est passé par une période de turbulences début 2013, devrait voir son avenir pérennisé. Dans le cadre du conseil municipal de Saint-Pierre, deux motions ont ainsi été présentées pour assurer le développement de la structure. Le développement de l'aéroport devrait bénéficier au tourisme dans le Sud. Par exemple, Cilaos prévoit de construire un petit héliport afin d'attirer une clientèle touristique 5 étoiles à partir de Pierrefonds. Pour l'avenir, le président de la CIVIS évoque la possible construction d'un petit port en bout de piste. Ce qui permettrait de désengorger le port de plaisance de Saint Pierre.
Quid d'une liaison aérienne de fret entre Gillot et Pierrefonds? La question apparaît logique vu les développements attendus en matière de logistique. Mais là, les élus restent on ne peut plus prudents, sinon vagues.

Pourtant, ce projet a été évoqué à plusieurs reprises dans le passé et aurait pour avantage de présenter un bilan carbone bien meilleur que celui du transport routier.