Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Madagascar

Une centrale hydroélectrique à 465 millions d’euros pour la société Jovenna

La filiale du groupe Axian de l’homme d’affaires malgache Hassanein Hiridjee assurera la construction d’une centrale de 110 mégawatts (confiée au Français Colas) pour les réseaux de Tananarive et Tamatave.

Opérant dans la distribution pétrolière, Jovenna s’est récemment orientée dans la production d’électricité. Dans le cadre du programme de renforcement énergétique de la compagnie nationale d’eau et d’électricité, la société a procédé à la mise en place d’une centrale thermique de 48 mégawatts dans la Capitale en mai dernier. La filiale du groupe Axian de l’homme d’affaires Hassanein Hiridjee a également manifesté son intérêt dans le développement du site hydroélectrique de Volobe amont, au nord ouest de Tamatave. Et sur neuf entreprises sélectionnées, l’offre proposée par le pétrolier a été retenue. Ainsi, Jovenna investira près de 465 millions d’euros dans une nouvelle centrale de 90 mégawatts. Le projet consistera en la construction d’un barrage qui viendra en complément de l’ancienne centrale construite depuis 1926 et qui alimente la ville de Tamatave. Il portera également sur la construction d’une ligne de transport entre le site de Volobe et le réseau interconnecté de Tananarive. En effet, l’un des objectifs du projet est de résoudre les problèmes d’alimentation en énergie électrique de la capitale. D’ailleurs, le ministère de tutelle a préalablement précisé que les soumissionnaires devaient intégrer le développement des lignes de transport d’énergie ainsi que les réseaux de distribution des agglomérations desservies. Jovenna sera ainsi chargée de concevoir, construire, financer, aménager et exploiter le site et toute autre ligne électrique de raccordement, connexion et distribution. Dans ce cadre, Hassanein Hiridjee a expliqué lors de la conférence des bailleurs et investisseurs à Paris que le projet sera mis en œuvre en partenariat avec le groupe Colas, filiale du groupe français Bouygues. En terme de calendrier et au vu de l’avancée du projet, la mise en service peut être envisagée d’ici à quatre ans.