Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Maurice

Velogic joue l’ouverture

En accueillant dans son capital le fonds d’investissement français Amethis Finance, l’entreprise de logistique du groupe Rogers ne fait pas que renforcer ses fonds propres. Elle trouve surtout un partenaire tourné vers l’Afrique.

« De l’argent, on peut toujours en trouver. Mais Amethis Finance nous apporte d’abord sa connaissance de l’Afrique et une expérience que nous n’avons pas. » Vishal Nunkoo, CEO de Velogic depuis trois ans, résume en quelques mots l’intérêt de ce partenariat pour le leader mauricien de la logistique. Tout a commencé lors de la première édition de l’Africa CEO Forum, en novembre 2012, à Genève. En réunissant des entrepreneurs, des investisseurs, des financiers et des décideurs, cette manifestation vise à faire connaître les réussites du secteur privé africain et à fournir des solutions stratégiques de haut niveau au développement des entreprises et de leurs marchés africains. The Africa CEO Forum, dont la deuxième édition vient d’avoir lieu en mars dernier, est organisé par le Groupe Jeune Afrique, éditeur de « Jeune Afrique » et « The Africa Report » et par la société suisse Rainbow Unlimited, spécialisée dans l’organisation d’événements de promotion économique, notamment entre l’Afrique et l’Europe, et gestionnaire du SABC, le conseil d’affaires Suisse-Afrique.

Pour Velogic, qui a réalisé plus de deux milliards de roupies (50 millions d’euros) de chiffre d’affaires et 54 millions de roupies (1,3 million d’euros) de résultat net sur neuf mois d’exercice financier en 2013, le développement international n’est pas une nouveauté. - DR

DES ANCIENS DIRIGEANTS DE PROPARCO

Entre les dirigeants du groupe Rogers et les deux fondateurs du fonds d’investissement Amethis Finance, des anciens de Proparco (bras armé de l’Agence française de développement), le courant est passé. Luc Rigouzzo, associé gérant et président exécutif, a même été, de juin 2006 à décembre 2010, directeur général de Proparco où il a redéfini la stratégie de cette institution en la concentrant sur les infrastructures et les services financiers en Afrique. Il a conçu avec son équipe et mis en œuvre avec succès un ambitieux plan de développement sur cinq ans qui a transformé Proparco en une institution leader dans son secteur, avec notamment une augmentation de capital de 300 million d’euros en mai 2008, une forte croissance des résultats de la société, tout en contrôlant les risques. De son côté, Laurent Demey, associé gérant et directeur général d’Amethis Finance, a été jusqu’en 2011 directeur général adjoint de la Proparco où il a conduit avec succès la forte croissance de l’institution financière aux côtés de Luc Rigouzzo.
Les deux anciens de Proparco ont d’abord créé Amethis Advisory en 2011 en partenariat avec la Compagnie Benjamin de Rothschild (CBR). Puis, en décembre 2012, c’est le lancement du fonds Amethis Finance au Luxembourg et une levée de 134 millions d’euros. Il faut y ajouter une ligne de crédit de 150 millions de dollars avec l’OPIC (institution de développement financière américaine). Un prêt qui a vocation à financer exclusivement l’activité de prêts d’Amethis.
La rencontre avec Velogic est donc venue au bon moment et s’est traduite par une entrée du fonds dans le capital du Mauricien à hauteur de 33% pour un montant de 400 millions de roupies (10 millions d’euros). De quoi mettre en œuvre une stratégie de développement dans la région océan Indien et en Afrique. « D’un espace vide et rural il y a deux ans, l’Afrique devient un continent urbain, dense, qui abritera bientôt 20% de la population mondiale, avec une classe moyenne de plus de 250 millions de personnes qui représentera un marché de 2 000 milliards de dollars. Ces mutations démographiques, urbaines et économiques génèrent de considérables opportunités d’investissement », expliquent les fondateurs d’Amethis.

VELOGIC AFFRÈTE DES VRAQUIERS POUR LE GROUPE RÉUNIONNAIS URCOOPA

Pour Velogic, qui a réalisé plus de deux milliards de roupies (50 millions d’euros) de chiffre d’affaires et 54 millions de roupies (1,3 million d’euros) de résultat net sur neuf mois d’exercice financier en 2013, le développement international n’est pas une nouveauté. Spécialisé dans le transit international, le courtage en douane, le stockage, le transport routier et l’affrètement de vraquiers, Velogic est déjà présent en France, au Bangladesh, en Inde, à Madagascar, au Mozambique et à La Réunion. Un réseau de 25 bureaux en plus des implantations à Maurice (à l’aéroport et à Port-Louis). Une toile qui s’est tissée au fil des ans, parfois à travers des joint-venture, comme à Singapour où est basée l’activité de shipping. C’est à partir de cette filiale que Velogic affrète des navires pour le compte du groupe réunionnais URCOOPA (Union régionale des coopératives agricoles).

Le leader mauricien de la logistique propose une station de fret de conteneur (CFS) à l’importation et l’exportation. - DR

La marque Velogic fédère ce réseau international depuis quelques années, employant un millier de salariés dont 750 à Maurice.  
La force de ce spécialiste de la logistique est de pouvoir s’adapter à des demandes spécifiques et de fournir des services sur-mesure comme, par exemple, l’empaquetage de sucres spéciaux.
Aujourd’hui, le potentiel du continent africain retient toute son attention. Mais pour réussir à s’implanter sur de nouveaux marchés, « le facteur humain est capital, comme toujours, mais c’est encore plus vrai en Afrique », analyse Vishal Nukoo qui reconnaît avoir déjà identifié des partenaires au Kenya et en Tanzanie. Des acteurs qui interviennent dans certains des métiers de Velogic et qui auraient ainsi l’opportunité de se développer dans d’autres activités. Un partenaire fiable, dans un esprit win-win, c’est la clé du succès.

Velogic est spécialisé dans le transit international, le courtage en douane, le stockage, le transport routier et l’affrètement de vraquiers. - DR