Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Web TV

Web TV

Présentation du Budget de l’État mauricien le 7 juin 2024
Comme chaque année, le secteur privé a réagi à chaud sur les mesures annoncées lors du discours de présentation du Budget de l’État, ce 7 juin 2024, et s’est montré plutôt satisfait même si les entreprises sont mises à contribution. D’autant plus que ce Budget avait l’air d’une distribution de cadeaux le jour de Noël. Il comprend beaucoup de mesures sociales, comme l’augmentation du salaire minimum et de la pension universelle, mais aussi un soutien à plusieurs secteurs économiques. Anil Currimjee, président de Business Mauritius, porte-voix du secteur privé, n’a pas craint de soulever la question du coût de ces mesures et des recettes qui pourraient les compenser.
Le secteur privé est néanmoins conscient que la période pré-électorale actuelle n’est pas le bon moment pour se pencher sur le coût des mesures sociales, notamment la pension universelle, non soumise à critère de revenu. Une pension universelle qui sera de plus en lourde à supporter par l’État avec le vieillissement rapide de la population.
En attendant, on peut toujours penser que les mesures économiques vont contribuer à réindustrialiser le pays, avec un soutien au Made in Moris, et à doper l’export comme le souligne Dominique de Froberville, président de la Mexa, l’organisation des entreprises exportatrices.
Sur le plan politique, l’augmentation de la pension universelle en deux temps, au 1er juillet 2024 et au 1er janvier 2025, confirme l’idée que les élections générales devraient se tenir à la fin du second semestre.