Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Réunion

Après ses télés et sa radio, Trace va lancer Trace Mobile

Le fondateur et directeur du groupe multimédia Trace, Olivier Laouchez, qui est personnellement basé à Johannesburg, s’intéresse de très près à l’océan Indien et à l’Afrique.



Alors que les chaînes musicales Trace Urban, Trace Tropical et Trace Africa sont déjà bien présentes, le groupe d’Olivier Laouchez a lancé sa radio à La Réunion en septembre. Et il discute maintenant avec les opérateurs de téléphonie mobile pour y lancer Trace Mobile qui fait un carton en Afrique du Sud avec plus d’un million d’abonnés. Plus ambitieux encore, il travaille sur un projet de chaîne de télévision de l’océan Indien pour « montrer au reste du monde toute la richesse de cette région. Ce sera une véritable plateforme de promotion des artistes… » L’homme d’affaires martiniquais, qui surfe habilement sur les cultures urbaines, vit à Johannesburg depuis cinq ans avec son épouse et ses trois enfants. Une façon de se rapprocher des marchés africains qui représentent aujourd’hui 45% de son chiffre d’affaires. Deux nouvelles chaînes de télé, Trace Mziki et Trace Naija, sont d’ailleurs dédiées au continent noir pour lequel Olivier Laouchez met une place le premier studio des cultures noires et urbaines. À La Réunion, c’est Myrella Cadet, salariée du groupe, qui initie les partenariat et a pu déjà organisé des tournages dans l’île. Le groupe envisage aussi de développer sa radio à Maurice en partenariat avec Radio One.
Plus d’informations et le portrait d’Olivier Laouchez dans le prochain numéro de L’Eco austral.