Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Lawrence Wong est le nouveau président de l'AMM
Maurice

Assemblées générales annuelles

Les associations entrepreneuriales se mobilisent

L’économie mauricienne est à la croisée des chemins. Changement de paradigme, transition et mobilisation… Les principales associations entrepreneuriales ont profité de leurs assemblées générales qui ont eu lieu ces dernières semaines pour passer le message à leurs membres.

Déjà, lors de la 175e Assemblée Générale Annuelle (AGM) de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maurice (MCCI), tenue le jeudi 28 mars dernier, Namita Jagarnath Hardowar, la présidente sortante, remplacée par Chares Harel, avait mis en avant l’urgence de revoir la stratégie de développement économique et plaidé pour un « changement de paradigme ».

Pour le secteur industriel mauricien tourné vers l’exportation, avec en première ligne le textile, impossible de faire abstraction des mouvements de transition auxquels tous les secteurs de l’économie font face. Lors de l’assemblée générale annuelle de la Mauritius Export Association MEXA), le 24 avril, Dominique de Froberville, qui a été reconduit à la présidence de l’association, il faut carrément adopter un « nouveau modèle ».

«C’est l’évidence même que le secteur mauricien de l’exportation est à la croisée des chemins. C’est ce qui justifie le recours à un exercice de remise en perspective de la destinée de ce secteur. Si les pays développés sont en train de se recentrer sur leurs stratégies de développement industriel, l’île Maurice n’a pas le droit de faire comme si de rien n’était. Pour s’assurer que le secteur mauricien de l’exportation ne passe pas à côté du processus de modernisation auquel l’économie mondiale est soumise, le recours à une nouvelle génération en termes de stratégie d’industrialisation est indispensable», estime Dominique de Froberville.

Lawrence Wong, nouveau président de l’Association of Mauritian Manufacturers (AMM), élu à l’issue de l’assemblée générale du 25 avril dernier, s’est voulu fédérateur. « C’est avec détermination que je prends la présidence de l’AMM, dans un contexte porteur d’espoir pour notre industrie locale. L’espoir reste ce dialogue public-privé solide et fructueux. Nous devons, cependant, aborder des enjeux importants comme l’économie circulaire, la crise de l’emploi, la ‘décarbonation’ de l’industrie. C’est face à ces défis que je vous lance un appel à la mobilisation. L’industrie mauricienne a toujours été une force motrice de notre économie, et elle doit le rester. Nous devons unir nos forces et travailler ensemble pour surmonter les obstacles qui se dressent sur notre chemin. Notre conseil travaillera en étroite collaboration avec le gouvernement, les partenaires sociaux et les autres acteurs économiques pour créer un environnement favorable à la croissance du secteur manufacturier », a déclaré le nouveau président de l‘AMM.