Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Réunion

Biomasse liquide : premier bateau en juin

Les travaux de conversion de la centrale EDF-PEI vont bon train sur les quais du Port. Comme prévu, l’unité de 212 mégawatts brûlera sa dernière goutte de fioul lourd début décembre. Ses douze moteurs seront alors tous convertis à la biomasse liquide, en l’occurrence un combustible végétal à base d’huile de colza produit en Europe. Le premier bateau est attendu début juin sur le port et le biocarburant fera tourner un premier moteur à partir de la fin juin. Contrairement à Albioma qui doit investir massivement pour convertir aux pellets de bois ses centrales à charbon de Bois-Rouge et du Gol, EDF-PEI n’aura au total à débourser qu’une dizaine de millions d’euros pour « verdir » son unité portoise. Le biocombustible suivra le même circuit que le fioul, après un nettoyage complet des canalisations et des cuves, les modifications à réaliser concernent essentiellement les moteurs. La centrale réunionnaise sera la première « décarbonée » du parc d’EDF-PEI. Celles de Martinique et de Guadeloupe suivront, alors qu’une nouvelle unité, en cours de construction en Guyane, fonctionnera à la biomasse liquide dès sa mise en service en 2024. Restera celles des Badamiers et de Longoni, à Mayotte, dont la conversion est également envisagée.