Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Maurice

Business Mauritius sensibilise sur la CSG

Quels sont les enjeux du nouveau système de retraite ? Qui y contribuera… ou pas ? Est-il juste et équitable pour tous les Mauriciens ?
La Contribution Sociale Généralisée (CSG), qui vient remplacer le National Pension Fund (NPF), suscite de nombreuses interrogations depuis son introduction le 1er septembre 2020. C’est pour sensibiliser la population mauricienne à ce nouveau système que Business Mauritius va lancer une campagne d’information, le 25 octobre. Intitulée « Tansion nou pansion », elle se décline en affiches informatives et vidéos explicatives.

« Il est regrettable que les consultations autour de la réforme du système de pension aient été faites de manière unilatérale, sans consultation avec toutes les parties prenantes. C’est pour cette raison que nous avons décidé de mener une campagne d’information », explique Kevin Ramkaloan, CEO de Business Mauritius (qui représente le secteur privé mauricien).
Notre système de pension a toujours été un atout majeur de notre État-providence depuis l’indépendance. Mais depuis plusieurs années maintenant, divers facteurs sont venus menacer sa viabilité, notamment le vieillissement de la population et les augmentations successives de la pension universelle, qui est passée de 675 rouoies (15 euros) en 1995 à  9 000 roupies (209 euros)  en 2019 ! Les autorités ont donc dû réformer le système et sont venues avec la CSG. « Sauf que dans sa forme actuelle, celle-ci n’est pas viable et se présente davantage comme une injustice pour le secteur privé », ajoute-t-il. 
Selon Business Mauritius, les grands perdants de ce nouveau système sont incontestablement les employeurs et employés du secteur privé. « Et les décaissements de la CSG, à partir de juillet 2023, augmenteront les inégalités entre les pensionnés du privé et les fonctionnaires. Ceux ayant travaillé dans le privé ne percevront que la pension universelle et la CSG après 65 ans », souligne Business Mauritius…

Suivez la campagne sur facebook : @dialoguemauritius