Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

France

CMA CGM lance un concurrent du « Journal du Dimanche »

Les Libanais passent pour les meilleurs commerçants du monde, avec peut-être les Grecs. Et pour réussir dans le commerce, il faut avoir un bon carnet d’adresses et le soutien des « puissants ». Feu Jacques Saadé, franco-libanais, en est le meilleur exemple. Parti de rien, ou presque, il a fondé CMA CGM en 1978, avec un bon coup de pouce de Jacques Chirac, et en a fait la troisième compagnie maritime mondiale. Son fils Rodolphe, aujourd’hui aux commandes, est de la même trempe (« bon sang ne saurait mentir »), mais il pousse l’audace jusqu’à devenir un gros acteur dans le secteur des médias en France. Il faut dire qu’il ne manque pas de moyens, son groupe a réalisé un résultat net de 17,9 milliards d’euros en 2021 et de 23,5 milliards en 2022. De quoi renchérir face à Xavier Niel pour le rachat de La Provence, quotidien établi à Marseille comme CMA CGM. Rodolphe Saadé s’est aussi offert La Tribune, quotidien numérique spécialisé dans l’économie. Et l’on parle de lui aujourd’hui pour la reprise de BFM TV, suite aux déboires financiers de Patrick Drahi, le propriétaire de SFR. En attendant, La Tribune devrait lancer le 8 octobre La Tribune Dimanche, un hebdomadaire papier généraliste qui se positionne comme concurrent direct du Journal du Dimanche (JDD) qui était jusqu’alors plutôt complaisant envers le pouvoir politique. Mais depuis l’arrivée de Geoffroy Lejeune à sa direction, la donne a changé. Ce dernier était auparavant le directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles, hebdomadaire qui, bien que très marqué à droite, s’était séparé de lui, le jugeant trop proche d’Éric Zemmour. Son arrivée à la direction du JDD a fait fuir une bonne partie de la rédaction, dont Bruno Jeudy, rédacteur en chef Politique, qui a été recruté par La Tribune. Les journalistes démissionnaires, qui pouvaient bénéficier de la « clause de conscience » (fai-sant d’une démission l’équivalent d’un licenciement), ont pu obtenir de très confortables indemnités du groupe Lagardère, propriétaire du JDD.

La direction de La Tribune Dimanche a été confiée bien évidemment à Bruno Jeudy. Ce dernier s’était illustré, notamment sur BFM TV, par ses prises de position contre les Gilets jaunes et en faveur du gouvernement. Nul doute que La Tribune Dimanche ne devrait pas déplaire à Emmanuel Macron. On n’en attendait pas moins de Rodolphe Saadé.