Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Réunion

Des sièges en plastiques recyclés pour « La Villa Fleurié »

La Villa Fleurié, le restaurant gastronomique du groupe Caillé avait fait appel à l’architecte-designer Philippe Sidelsky pour concevoir et fabriquer localement ses fauteuils. Ce dernier lance maintenant une nouvelle version inspirée par Roland Garros et qui fait appel à des plastiques recyclés. « Cette nouvelle aventure audacieuse, c’est l’alliance de la tradition et de la modernité, de la technique d’ébénisterie à l’impression numérique 3D », explique Philippe Sidelsky qui a mis sur le coup Laurent You-Seen de Futur3D ainsi que Ludovic Legros, ébéniste-dessinateur. Il a aussi demandé à Ingrid Caillé d’être la marraine du projet. L’épouse de François Caillé, le patron du groupe, a orchestré la conception et la réalisation de La Villa Fleurié à partir d’une magnifique demeure située à Bellepierre, dans les hauteurs de Saint-Denis. « Le challenge des fauteuils Roland Garros, c’est de concevoir et de fabriquer un siège à partir de plastiques recyclés (PET), en imprimant chaque pièce séparément et en les unissant manuellement, à l’ancienne, comme on assemble un siège en bois massif », détaille Philippe Sidelsky

L’idée est de récupérer des déchets plastiques à Mafate via une association, de fabriquer localement et de transformer ces déchets en filaments pour en faire du mobilier urbain.

D’inspiration 1920, le fauteuil Roland Garros est un fauteuil tropical de style bistro, à la fois élégant et sobre. Le montage est fait main, le cannage est en fibres naturelles. Une finition laquée dans les ateliers de carrosserie du groupe Caillé est en cours d’élaboration.