Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Comores

Emmanuel Macron promet 150 millions d’euros

Cent cinquante millions d’euros ! C’est la somme que la France prévoit d’investir aux Comores ces trois prochaines années. Une façon de calmer les ardeurs de l’Union des Comores dans le contentieux sur Mayotte, l’épine dans le pied des relations entre les deux pays. Deux pays qui vivent pourtant en étroite collaboration économique et sociale pour ne pas dire familiale. Quelque 400 000 Comoriens ou Franco-Comoriens vivent en France et envoient au pays quelque 150 millions d’euros chaque année.  Ce n’est pas la première fois que la France met la main au portefeuille pour réduire les tensions entre les deux pays.
La dernière date de 2007 avec la constitution d’un Groupe de travail de haut niveau (GTHN) aux résultats quasi nuls. Cette fois, c’est promis, le document-cadre signé entre les deux ministres des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian et Mohamed El-Amine, pose les bases d’un partenariat aussi solide que la résine qui sert à la fabrication des kwassa kwassa, ces embarcations légères de fabrication artisanale, à bord desquelles les immigrés clandestins se rendent à Mayotte au départ d’Anjouan.
Un comité mixte de haut niveau sera mis en place pour veiller au pilotage des 14 projets visant à insuffler un développement économique aux Comores et enrayer ainsi les départs massifs vers l’« Eldorado mahorais ». Des projets déclinés en quatre priorités : la formation des jeunes, l’agriculture, l’environnement et la santé, le tout porté par l’AFD qui débloquera les fonds en fonction de la bonne gouvernance constatée.