Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Rodrigues

Inauguration d’une station de dessalement solaire à Rodrigues

Le Premier ministre mauricien a inauguré, début juillet, la station de dessalement solaire de Pointe Coton. Face au problème récurrent que connaît la 21e circonscription électorale de Maurice en termes d’approvisionnement en eau, Pravind Jugnauth a assuré que « de 2016 à 2019, son gouvernement a décaissé 300 millions de roupies (7,5 millions d'euros) » dans ce secteur à Rodrigues. Construite par la firme Laxmanbhai & Co (Mauritius) pour un coût de 16,5 millions de roupies (412 000 euros), les équipements de la station de dessalement solaire de Pointe Coton ont, eux, été fournis par la firme Aqua Science and Technology pour un montant d’un peu plus de 122 millions roupies (trois millions d’euros). 
Cette station, dont la capacité de production journalière est de 1 000 mètres cubes, desservira en eau potable 19 villages de la région Est de Rodrigues. Elle rejoint trois autres stations de dessalement construites à Pointe Venus, Caverne Bouteille et Baie Malgache. Mais face au retard accusé dans l’achèvement des travaux, des appels d’offre ont dû être relancés pour terminer les opérations de Pointe Coton et de Baie Malgache… 
La Commission des ressources en eau de l’Assemblé régionale a effectué tous les tests préalables avant la mise en opération de cette station. « Je tiens à rassurer les villageois, qui vont utiliser cette eau, que sa qualité est conforme aux normes nationales », précise Nicolson Lisette, commissaire en chef adjoint chargé des Infrastructures publiques, des Services publics, des Transports et des Ressources en eau. Il ajoute « qu’avec la mise en opération de la station de Baie Malgache avant la fin de cette année, 85 % des familles auront de l’eau potable une fois par semaine ». « D’ici la fin de notre mandat, nous envisageons de dépasser cet objectif », affirme, quant à lui, le chef commissaire de Rodrigues, Serge Clair.