Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Réunion

Kia EV6 GT : Le croisement d’un crossover familial avec une voiture de sport

Avec le Kia EV6 dans sa livrée GT, la marque coréenne fait son entrée sur le segment des SUV compacts sportifs. Elle vient bousculer les stars de l’électrique avec des performances dignes d’une voiture de sport.

Après la sortie de la Kia EV6, surprise de l’année 2022 et symbole de sa montée en gamme, la marque coréenne révèle la version GT. L’incarnation la plus aboutie de sa sportivité. Cette voiture associe à la fois confort et sportivité avec ses 585 ch. Elle abat un 0 à 100 km/h en 3,5 secondes !

À première vue, elle ne semble pas si différente des GT line sorties précédemment. Elle en conserve toutes les lignes, il faut s’y prendre à deux fois pour identifier chaque détail de la GT. Notamment à l’arrière : les feux antibrouillards accompagnent la signature lumineuse à LED. De profil, les flancs aérodynamiques se distinguent par plusieurs lignes maîtresses extrêmement marquées. La voiture est chaussée de jantes alliage 21’’, tandis que ses étriers vert néon très distinctifs témoignent de sa puissance de freinage. Ses jupes arrière latérale noir laqué s’inscrivent dans la continuité de sa signature lumineuse. En effet, elles renforcent le côté sportif de son design futuriste.

Des airs de félin

À l’avant, la tiger face, griffe désormais emblématique de la marque Kia, est minutieusement remaniée. La partie basse de la calandre adopte des entrées d’air actives au design ciselé qui laisse penser aux crocs d’un félin. Sur la partie haute, les phares à LED adaptatifs avec clignotants à défilement sont reliés par le tiger nose lui aussi restylisé. Les ailes athlétiques et les lignes affirmées du capot moteur confèrent à la tiger face un style bestial résolument puissant. À l’intérieur, l’architecture de l’habitacle associe un caractère sportif à un confort de premier ordre. Le système d’info-divertissement, doté d’un double écran de 12,3’’ sous une dalle en verre incurvée, est orienté vers le conducteur. L’ensemble lui tombe sous les yeux dès son installation. Le volant à méplat en cuir chauffant intègre de multiples fonctions dont le Drive Mode Select et le bouton GT qui rappelle la couleur vert néon des étriers. La planche de bord est frappée du monogramme GT comme sur les sièges baquets au niveau de leurs inserts métallisés. La sellerie en suédine est surpiquée vert néon, détail également présent sur le volant. Le pédalier quant à lui est en métal.

La climatisation bizone offre de multiples réglages pour optimiser la température intérieure. Le système son Meridian® avec 14 haut-parleurs délivre un son alliant naturel, réalisme et authenticité. Le toit vitré ouvrant électriquement avec store occultant permet d’adapter la luminosité au sein de l’habitacle au gré de ses occupants.

Deux moteurs électriques

La motorisation du crossover sportif s’appuie sur deux moteurs électriques, un sur chaque essieu. Le moteur électrique de 160 kW (218 ch) monté à l’avant fonctionne de concert avec celui de 270 kW (367 ch) monté à l’arrière afin de développer une puissance combinée de 430 kW (585 ch) pour un couple de 740 Nm. De quoi lui assurer sa légitimité en tant que voiture de sport et la possibilité de rivaliser avec les meilleures.

Pour alimenter ces deux moteurs, le véhicule profite d’une batterie à grande capacité. Celle-ci est de 77,4 kWh, présente dès le second niveau de finition : Water. Elle est composée de 32 modules de 12 cellules chacun pour un total de 384 cellules contenant le Li-ion. Avec une capacité de recharge ultrarapide en 800 V, elle peut être rechargée de 10 % à 80 % en seulement 18 minutes. Cette dernière est placée dans le plancher du véhicule, entre les 4 roues pour abaisser le centre de gravité et optimiser les performances. L’autonomie de cette version est de 424 km selon la norme WLTP. Le système de freinage à récupération d’énergie s’effectue sur les 4 roues motrices et se configure en 6 niveaux (aucun, 1 à 3, « i-PEDAL » et mode Auto). La configuration se fait à l’aide des palettes derrière le volant pour une capacité de 300 kW d’énergie récupérée, voire au-delà notamment lors de freinages appuyés.

Pour une commodité accrue, le module de commande de charge intégré (ICCU) a la fonction de recharge inversée V2L (Vehicle-to-Load). Il permet de redistribuer l’énergie de la batterie vers l’extérieur. Capable de fournir jusqu’à 3,6 kW de puissance, la fonction V2L peut assurer le fonctionne-ment simultané d’un téléviseur 55 pouces et d’un climatiseur pendant plus de 24 heures. Cette technologie permet aussi de recharger tout autre véhicule électrique allant de la trottinette à la voiture électrique, le cas échéant.

Côté sécurité, on retrouve les mêmes dispositifs d’aides à la conduite de série que sur la finition GT Line 4 roues motrices.