Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Réunion

La nouvelle Skoda Octavia présente de solides arguments

Ce modèle n’a jamais passionné les foules à La Réunion alors qu’il représente 40%  des ventes de la marque tchèque dans le monde. Mais les choses pourraient bien changer avec cette nouvelle mouture.

Destinée à plaire au plus grand nombre, la Skoda Octavia est une voiture de consensus. N’attendez pas d’elle quelque révolution ou audace stylistique : elle reste la berline compacte classique qu’était sa devancière. La ceinture de caisse haute crée une impression de solidité, tandis que la partie arrière plus massive renforce son côté statutaire. L’avant, quant à lui, n’est pas sans rappeler une certaine Audi A6 avec la forme de ses phares et leur décroché particulier sur les ailes… Ce qui n’est peut-être pas un hasard puisque c’est un ancien designer d’Audi qui s’est occupé du stylisme extérieur de cette nouvelle Octavia. L’ensemble est très homogène et ne manque pas d’élégance, avec une touche de modernité apportée par le soulignement à LEDs des phares avant.
L’aspect statutaire de l’Octavia est également dû à sa longueur de 4,66 mètres, en augmentation de 9 centimètres par rapport à la précédente version. L’empattement fait encore mieux en prenant 11 centimètres qui profitent intégralement à l’espace dédié aux passagers. Alors qu’elle faisait déjà référence pour son espace intérieur, la Tchèque de troisième génération enfonce encore le clou en offrant une habitabilité tout simplement hors-norme. Quant au coffre, auquel on accède toujours par un très pratique hayon, c’est le plus grand de sa catégorie avec une capacité de 590 litres. Nul doute que ces qualités continueront à séduire les taxiteurs et autres ambulanciers.

UN TRÈS BON RAPPORT QUALITÉ/PRIX/ÉQUIPEMENTS

À bord, chacun trouvera rapidement ses marques grâce à un poste de conduite et une ergonomie bien pensés. Si la présentation du tableau de bord est plutôt austère, les matériaux sont de bon niveau et la qualité d’assemblage s’avère irréprochable. On est bien loin de l’image « low cost » de la marque et l’on s’approche même des standards de qualité de la Golf VII. C’est d’ailleurs avec cette dernière que l’Octavia partage sa plateforme, la désormais célèbre MQB, qu’elle a aussi en commun avec les dernières Audi A3 et Seat Leon. C’est donc sans surprise qu’on découvre sur route un véhicule équilibré, offrant un bon compromis entre dynamisme et confort. La direction est précise et bien calibrée et fait vite oublier les dimensions imposantes de la voiture.  Notre modèle d’essai était équipé du moteur diesel d’entrée de gamme, le 1.6 TDI 105 cv qui équipe également de nombreux autres modèles du groupe Volkswagen. Si, sur le papier, on aurait pu craindre un manque de puissance au vu du gabarit de l’auto, il n’en est rien en pratique. Associé à une boite de vitesses manuelle à 5 rapports très bien étagée et au maniement agréable, le moteur ne se montre jamais à la peine sous le capot de l’Octavia, tout en revendiquant une consommation contenue à 3,8 L/100 km en cycle mixte (4,6 L à l’ordinateur de bord à l’issue de notre essai).
Mais s’il y a bien un domaine dans lequel la marque s’est toujours illustrée, c’est son très bon rapport qualité/prix/équipements. Et sur ce point, la nouvelle Octavia n’est pas en reste. À La Réunion, Cotrans Automobiles a fait le choix de ne proposer qu’une seule finition, à l’équipement pléthorique : Jantes 18’’, phares bi-xénon, climatisation automatique, système audio / bluetooth avec grand écran tactile, radar de stationnement, contrôle de pression des pneus… L’espace nous manquerait si l’on devait tout détailler. À noter que l’excellente boite robotisée à double embrayage DSG est également disponible sur l’ensemble des motorisations.  Une version break (Combi) est également disponible et la musclée RS (TDI 184 cv) devrait bientôt faire son apparition. Proposée à partir de 31 990 euros (notre modèle d’essai), nul doute qu’en plus de séduire votre famille par ses aspects pratiques, l’Octavia nouvelle génération fera aussi le bonheur de votre comptable !