Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Madagascar

La Star se mobilise contre les déchets plastiques

Dans le cadre de sa politique de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), le groupe Brasseries Star Madagascar se lance dans la collecte et le recyclage de bouteilles plastiques. Une opération d’envergure mobilisant les acteurs de la grande distribution, le groupe Adonis Environnement et le grand public.

Silpa Kaza, spécialiste du développement urbain à la Banque mondiale, est d’avis que bien gérer les déchets est une « évidence économique ». « Des déchets non collectés et mal traités ont des conséquences graves sur la santé et l’environnement, explique-t-il. Et ces effets ont un coût plus élevé que celui associé à l’exploitation de systèmes de collecte et de traitement simples et adaptés. Les solutions existent et nous pouvons aider les pays à y parvenir ». C’est dans ce cadre précis, lié à sa politique de RSE, que le groupe industriel Star a initié le projet Kopakelatra, mot qui signifie « battement d’ailes », en référence à la théorie de l’effet papillon. 

Démarche participative 

Il s’agit d’un projet pilote qui permettra de réduire l’impact des bouteilles plastiques sur l’environnement en mettant en place des points de collecte des bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) en vue de leurrecyclage. « Le projet consiste à conscientiser le grand public en tant qu’acteur dans la préservation de l’environnement », explique un porte-parole de la Star. Le grand public, mais aussi les grandes entreprises, les industriels et les associations. 
Le projet repose sur un partenariat tripartite entre la Star, le groupe Adonis Environnement et le réseau de la grande distribution comprenant pour cette phase de lancement plusieurs enseignes, dont Galana, Total, Jovena, Leader Price, Jumbo Score et Shoprite. Chacun aura son rôle à jouer dans la mise en place. Ainsi, l’initiateur du projet se chargera de la campagne de communication pour la sensibilisation du grand public et la mise à disposition de matériels de collecte. Les stations-service ainsi que les grandes et moyennes surfaces serviront de points de collecte des bouteilles plastiques usagées à travers des bacs mis à la disposition du public. Pour cette phase pilote, 24 points de collecte ont été répartis dans la capitale où chacun pourra déposer ses bouteilles en plastique. Adonis, qui exerce depuis 2002 des activités de collecte, traitement et valorisation des déchets d’hydrocarbures ainsi que des déchets médicaux à Madagascar, récupèrera les déchets et procèdera à leur traitement dans le respect des normes en vigueur. 
Au-delà du recyclage, cette démarche participative permettra le financement d’un projet social à impact environnemental. Pour cela, Kopakelatra lance en parallèle de la collecte de bouteilles un concours de projets ouvert à tout Malgache majeur et toute association et organisation non gouvernementale légalement constituée à Madagascar. Ces projets « faisables, innovants et créatifs » doivent intégrer la communauté et avoir un impact social et environnemental. 
Ils seront soumis pour sélection à un jury composé par les partenaires de Kopakelatra, puis aux votes de la communauté digitale et du public. Le lauréat recevra un financement d’un montant de 5 000 euros qui lui permettra de concrétiser son idée.