Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Monde

Le double visage de la biodiversité

Non, comme l’indique le sous-titre de ce livre, « la nature n’est pas un jardin d’Eden ». Plus précisément, elle présente un double visage. Ce qui conduit Christian Lévêque, spécialiste de la biodiversité, à réfuter le dogme de la « pastorale écologique » selon lequel l’homme détruit une nature harmonieuse et généreuse. Un premier paradoxe est que si le récit écologique présente toujours la nature sous son visage le plus amène, beaucoup d’humains ont un vécu bien différent et doivent se battre quotidiennement contre les méfaits de la nature. Un second paradoxe est que les milieux conservationnistes parlent de restaurer une nature originelle, en équilibre, et vierge de toute activité humaine, alors que nous savons que ce sont des fictions. En effet, la nature est dynamique et se transforme en permanence. Il n’y a pas de retour en arrière dans le film de la vie. D’autre part, la nature européenne que nous cherchons à protéger est en réalité le produit d’une longue co-construction entre activités humaines et processus spontanés. Or c’est à partir de ces idées fausses que les écologistes instruisent un procès à charge contre les humains avec la complicité de la science écologique. En protégeant la nature quoi qu’il arrive, l’Homme ne se protège pas lui-même. Docteur ès Sciences, membre de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer et de l’Académie d’agriculture, Christian Lévêque a enseigné à l’Université et s’est spécialisé dans l’étude de la biodiversité.

« Le double visage de la biodiversité – La nature n’est pas un jardin d’Eden », par Christian Lévêque. Février 2023, Éditions L’Artilleur, 288 pages. Prix : 20 euros.