Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Maurice

Le Gabon devrait ratifier un accord signé en 2013

Après sa sortie de la liste noire de l’Union européenne, le Centre financier international de Maurice (CFIM) redevient attractif. À preuve, la récente décision des autorités gabonaises d’autoriser la ratification d’un accord entre les États portant sur la promotion et la protection réciproques des investissements. Un accord signé en juillet 2013 à Port-Louis.

Il vise de manière spécifique à éviter la double imposition entre les deux pays et à « prévenir l’évasion et la fraude fiscales en matière d’impôts sur le revenu ». Accusation récurrente qui circule dans certaines capitales d’Afrique, plutôt francophone, contre la place financière mauricienne. Cet accord vise également à inciter les entrepreneurs mauriciens et gabonais à « explorer les pistes de partenariat gagnant pour leurs activités ».

Les deux pays avaient déjà collaboré dans le secteur de la pêche. En 2013, le groupe mauricien IBL avait même voulu créer un Seafood Hub au Gabon. Mais l’affaire avait capoté et fini par une plainte déposée contre Alfred Bongo, demi-frère du président Ali Bongo.