Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Maurice

Le groupe Attitude ouvre son centre de découverte marine

Le groupe hôtelier Attitude croit en un tourisme engagé en faveur du développement durable. Et il ne s’agit pas seulement de mots, mais d’actions concrètes. Comme en témoigne l’ouverture du Marine Discovery Centre au sein de l’hôtel Lagoon, à Anse La Raie, dans le nord de l’île.

« Du côté de la recherche scientifique, un laboratoire de biologie marine, disposant de deux scientifiques permanents, est mis en place pour protéger et restaurer le lagon d'Anse la Raie. » L’Eco austral avait annoncé l’information dans son numéro 347 de février 2020. Il s'agit de la réalisation d'un projet existant depuis déjà dix ans puisque c'est en 2010 que le groupe Attitude avait lancé ce Centre baptisé Nauticaz à l'époque, en collaboration avec l'ONG Reef conservation Mauritius. Une collaboration qui s'est traduite notamment par un travail de sensibilisation auprès de 20 000 visiteurs, écoliers et villages voisins et par l'investissement dans le projet de « Zone volontaire de Conservation Marine ». Une zone aménagée en conséquence avec un sentier sous-marin, qui permet d'observer de façon ludique le récif d'Anse la raie, ainsi que par la mise en place de bouées d'amarrage pour les usagers du lagon, pêcheurs et opérateurs touristiques. Aujourd'hui, il s'agit de passer à la vitesse supérieure en développant un vrai centre géré par des scientifiques in situ : « Le centre a pour objectif de fédérer tous les acteurs de la zone côtière pour améliorer la qualité du lagon et le maintenir en bonne santé », indique Olivier Tyack lors de l'inauguration officielle du centre le 25 février dernier.
 
Des scientifiques à demeure
 
L'idée étant de fédérer un maximum d'opérateurs afin de constituer une base de données scientifique. La collecte d'informations se fera via des équipements de quantification scientifiques et d'imageries sous-marine et par les contributions des pêcheurs et habitants de la région. Les clients de l'hôtel seront également invités à participer à la collecte de données via le programme Citizen Science qui encadre un véritable travail à effectuer avec collecte de données sur les herbiers, récifs et mangroves. L'équipe du Marine Discovery Centre est composée de deux scientifiques, Shakti Teker et Nina Dubois, qui travaillent au centre à plein temps sous la responsabilité d'Olivier Tyack, biologiste marin mauricien qui a plus de 15 ans d'expériences dans l'éducation, la gestion et la conservation dans les îles de l'océan Indien (projets ISLANDS, UICN, UNESCO). Olivier est aujourd'hui représentant pour Maurice, Rodrigues et les Seychelles du Critical Ecosystem Partnership Fund (CEPF).

Près de 250 000 euros d'investissements
 
C'est l'estimation des investissements engagés depuis 2010 d'après Celina Mayer, en charge des relations avec la presse : « Attitude s'engage financièrement dans ce centre, depuis les débuts. En 10 ans, avec Nauticaz, nous avons investi 8 millions de roupies (200 000 euros – NDLR) dont 2 millions sur des projets spécifiques avec Reef Conservation comme la création de la Zone Volontaire de Conservation Marine et le sentier sous-marin. À la reprise du centre sous notre unique gestion, nous avons investi 1,5 million pour sa remise à neuf et l'achat de nouveaux équipements scientifiques. »
Le Marine Discovery Centre a aujourd'hui trois sources de financement : Green Attitude Foundation, qui est financée par les contributions volontaires des clients. L'hôtel Lagoon Attitude, qui prend en charge les couts opérationnels du centre, et les bailleurs de fonds appelés à financer des projets spécifiques : cétacés, tortues marines, protection du lagon, etc., estimés à 1 million de roupies (25 000 euros) par an.