Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Réunion

Le lycée de Stella, tremplin pour les mécanos du ciel

Comme Aéro Tech OI, le lycée de Stella, qui forme des mécaniciens avions, a signé une convention avec Aérocampus Aquitaine pour faciliter le parcours de formation de ses diplômés après le Bac.

Le lycée de Stella, à Saint-Leu, est le seul établissement de l’île à proposer un baccalauréat professionnel aéronautique. Il prépare au métier de mécanicien avion, en charge de la maintenance des aéronefs, et fait partie de la dizaine de lycées français bénéficiant de l’agrément Part 147, délivré par l’Organisme pour la sécurité de l’aviation civile (Osac). La formation nécessite d’importants moyens matériels, qui limitent les effectifs à 24 élèves par classe. Dans le hangar du lycée, un Corvette bimoteur voisine avec d’autres petits avions, des hélicoptères et des moteurs, autant de précieux supports d’apprentissage.

Des stages en entreprise mettent également le pied des élèves à l’étrier, dans une entreprise de mécanique générale en classe de seconde, puis dans un cadre plus aéronautique. Entre Air Austral, les compagnies d’hélicoptères et la Base Aérienne 181, il existe six terrains de stage seulement à La Réunion. Dès la classe de première, une partie des lycéens de Stella s’envolent donc pour la Métropole.

L’établissement de Saint-Leu permet à douze de ses bacheliers de préparer la mention complémentaire « avions à moteurs à turbines », une des options de spécialisation des futurs mécaniciens, avec « hélicoptères à moteurs à turbine » et « avionique ». Pour suivre ces dernières, les Réunionnais doivent partir en Métropole.

Mention complémentaire en poche, les jeunes peuvent travailler en entreprise, sous la tutelle d’un mécanicien. Ils le deviendront eux-mêmes après plusieurs années d’expérience et l’obtention de qualifications correspondant à chaque type d’appareil.

En novembre 2023, le lycée de Stella a signé une convention avec Aérocampus Aquitaine, comme l’a fait Aéro Tech OI. « Ce partenariat va faciliter l’orientation de nos jeunes vers des compléments de formation que nous ne proposons pas et qu’ils pourront valider à Bordeaux, explique Bruno Manciet, responsable de la section aéronautique. Ils pourront ainsi élargir l’éventail de leurs diplômes, ce qui favorisera leur accès à l’emploi. Le secteur aéronautique français embauche beaucoup actuellement : les deux tiers de nos élèves qui décrochent la mention complémentaire trouvent un emploi en Métropole ».

©ARRG

Pompiers d’aéroport : formations locales dans le viseur : Les pompiers affectés à un service de sauvetage et de lutte contre l’incendie des aéronefs – après plusieurs années de service comme sapeur-pompier professionnel – doivent suivre deux à trois jours de formation continue, tous les deux ans, dans un centre spécialisé. Les pompiers des aéroports de La Réunion et de Mayotte partent ainsi, régulièrement et à tour de rôle, dans les deux centres métropolitains aptes à dispenser ces formations. Ils sont situés à Auch (Eforsa, École de formation à la sécurité aérienne) et à Châteauroux (C2FPA, Centre de formation français des pompiers d’aéroport). Dès la création de d’Aéro Tech OI, la mise en place d’une structure de formation pour ces pompiers spécialisés a fait partie des projets de l’association. Les deux organismes de formation métropolitains ont manifesté leur intérêt à créer une agence décentralisée dans l’océan Indien. Au-delà des pompiers de Gillot, de Pierrefonds et de Pamandzi (Mayotte), la structure pourrait accueillir des soldats du feu venant des aéroports des pays voisins, voire du grand océan Indien, désireux d’obtenir des qualifications de niveau européen. Le site d’implantation du projet reste à définir. Il nécessite suffisamment d’espace pour positionner une maquette d’avion à l’échelle 1, équipement indispensable à une telle formation. Pierrefonds semble remplir les meilleures conditions pour l’accueillir, son niveau d’activité permettant de mobiliser un poste de stationnement d’avion pour les exercices d’entraînement.