Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Maurice/Monde

Linkbynet devrait passer sous la houlette du géant Accenture

Accenture veut acquérir Linkbynet, une société française spécialisée dans le cloud, l’infogérance des systèmes d’information, des sites web et des applications et dans la cybersécurité. Créée en 2000 par les frères Aisenberg, Patrick et Stéphane, elle a, au fil des années, étendu ses activités dans plusieurs pays : Belgique, Canada, Chine, Luxembourg, Maurice, Singapour, et Vietnam. Elle comprend aujourd’hui 900 salariés et dispose de 400 certifications des principaux fournisseurs cloud (AWS, Google Cloud, Microsoft Azure ou Alibaba). Parmi ses clients, elle compte des références comme Engie, Schneider ou Sodexo. 
À Maurice, le bureau de Linkbynet (Linkbynet Ocean Indien, LOI) a un rôle très important. Le site mauricien est l'un des plus gros centres de production du Groupe en charge du Managed services (gestion et contrôle partiels ou complets de la plate-forme cloud d'un client, y compris la migration, la maintenance et l'optimisation) et de la cybersécurité au travers de son SOC (Security Operation Center, centre opérationnel de sécurité).
À noter il a été créé en plein premier confinement !

Linkbynet, qui avait pour objectif de doubler le chiffre d’affaires à 200 millions d’euros en 2023, devait rejoindre Accenture Cloud First, la nouvelle branche du géant Accenture dédiée au cloud computing. Cette nouvelle division compte 70 000 professionnels dédiés. Elle est soutenue par un investissement de trois milliards de dollars, sur trois ans, pour permettre à ses clients de passer au cloud et de numériser leurs opérations.
Les effectifs du site mauricien, qui compte quasi 200 salariés, ne devraient pas être impactés par cette opération car l'activité Cloud First n'est pas présente à ce jour sur le sol mauricien.