Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Réunion

MICKAËL SIHOU, PRÉSIDENT DE NEXA : « De nouvelles ambitions pour la filière »

Dans le cadre de la nouvelle action régionale, Nexa réitère son engagement à soutenir et à promouvoir le développement de la filière cinéma à La Réunion. L’agence régionale de développement, d’investissement et d’innovation, affiliée à la Région Réunion, affiche un certain pragmatisme : on n’arrête pas une action qui marche, on l’adapte.

« Nous avons de nouvelles ambitions pour la filière », assure Mickaël Sihou, le nouveau président de Nexa, en poste depuis le début de 2022. La Région Réunion et Nexa veulent donner un nouvel élan à une filière particulièrement créatrice d’emplois, notamment dans des communes qui ont été jusqu’à présent quelque peu délaissées.

Ainsi, les producteurs qui ont participé à Studio Réunion cette année ont pu découvrir le patrimoine culturel, les structures d’accueil et les décors naturels des communes de Saint-André, de Sainte-Suzanne, de Bras-Panon et de Salazie. « Le cinéma peut être un vecteur de développement important pour l’Est », avance Michaël Sihou.

Indépendamment des budgets de promotion, pour ce dernier, il s’agit surtout de créer des opportunités d’investissements. Nexa et la Région veulent renforcer les mécanismes et les structures d’aides de façon à ce que les dépenses deviennent des investissements. Déjà chaque euro versé à travers les subventions et les aides génère 4 euros de dépenses directes et indirectes. « Mais nous voulons aller à la rencontre d’investisseurs pour investir dans la logistique, mais aussi et surtout dans la formation », explique le président de Nexa.

Qui plus est, la magie de l’image permet de doper la fréquentation touristique. Chaque année, les producteurs qui se déplacent deviennent, après leur passage, des ambassadeurs de La Réunion et c’est ce qui fait le succès des opérations de promotion de Nexa et de l’AFR.

Le président de Nexa émet aussi le souhait qu’il y ait une plus grande ouverture sur le cinéma du bassin indianocéanique. Les structures de promotion du cinéma à La Réunion suivent de près ce qui peut se faire dans la zone et restent à l’écoute des attentes de Bollywood, très gros marché sur lequel La Réunion a des cartes à jouer.

« Nous sommes des facilitateurs », insiste Michaël Sihou. Nexa et l’AFR réfléchissent aussi à la meilleure façon d’intégrer plus de producteurs européens et africains, même si des liens forts sont déjà en place avec des sociétés de productions sud-africaines et belges.

Autre réflexion : la mise en place de studios. Des projets sont là, notamment un dans l’Est, mais ils restent en attente des autorisations. « En visitant La Réunion profonde, on découvre, son âme, le sens intime du métissage, du vivre-ensemble à la réunionnaise et il est important pour nous de transmettre tout cela aux producteurs car cela peut définitivement enrichir le cinéma européen », estime Michaël Sihou.

De toute façon, La Réunion, d’Est en Ouest, reste un formidable studio à ciel ouvert !