Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Réunion

Natacha Moultson & Stéphanie Crescence, cellule Environnement : « On pense à trente ans, voire cent ans plus tard »

Certaines mesures environnementales vont se poursuivre bien au-delà de la livraison de la NRL. Les entreprises seront parties mais la cellule environnement de la région sera encore là !

L’être humain est ainsi fait qu’il accorde toujours plus d’importance aux trains en retard qu’à ceux qui arrivent à l’heure. Pour une fois, parlons un peu des choses positives : « On n’a jamais vu autant de baleines que la saison dernière », se félicite Natacha Moultson, chef de la cellule Environnement de la Région Réunion. « Il n’existe pas beaucoup de chantiers dans le monde avec cette proximité avec des mammifères marins. On manquait de références, c’est pourquoi le curseur a été mis très haut en ce qui concerne l’environnement. C’est une grande satisfaction de voir que ce qui a été mis en place fonctionne parfaitement. La saison des baleines 2018 a été tout aussi incroyable. » 
Après un master environnement, spécialité écosystèmes tropicaux, obtenu à l’université de La Réunion en 2008, Natacha Moultson a tout d’abord travaillé dans l’enseignement spécialisé dans la déficience visuelle, jusqu’en 2011, avant d’intégrer l’Atmo Réunion (observatoire de la qualité de l’air) puis un bureau d’études privé en environnement, et enfin la Seor, (Société d’étude ornithologique de La Réunion). C’est en 2013 quelle a rejoint la cellule Environnement de la région, qui venait d’être créée : « La région avait besoin d’expertises en interne pour suivre les études et les chantiers, et notamment mettre en œuvre les mesures compensatoires et les bilans. » En 2015, elle a passé le concours d’ingénieur et est devenue responsable de la cellule environnement.

Mesures compensatoires

Natacha travaille avec Stéphanie Crescence, chargée d’études environnementales à la cellule Environnement. Après un master environnement à l’université de La Réunion, Stéphanie a rejoint la direction Environnement du Conseil régional, en 2000, a passé le concours de technicien en 2002. Elle a travaillé sur diverses thématiques telles que l’errance animale, des études menées en matière de mouvements de terrain de grande ampleur avec le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM), le financement de structures associatives dédiées à l’environnement, de projets éducatifs en matière de sensibilisation au développement durable.
En 2011, elle a rejoint le projet NRL et depuis 2017, elle a intégré la cellule Environnement de la Direction études et grands chantiers, une cellule transversale qui est chargée des questions environnementales des grands chantiers routiers et de l’application des mesures d’évitement, réduction et compensation.
Une partie du travail de Natacha et Stéphanie consiste à mettre en œuvre les mesures compensatoires liées au chantier de la NRL, certaines mesures se prolongeant 20 ans après la livraison du chantier. Ces mesures sont réglementées par arrêté préfectoral et certaines par arrêté ministériel.
Tout est parfaitement encadré et verrouillé !