Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Maurice

« Trimetys va édifier un Smart et Happy Village à Tamarin »

Ce groupe familial, qui a démarré ses activités dans l’agro-business, s’est diversifié dans l’hôtellerie et la promotion immobilière. Le Deputy CEO de son pôle immobilier, Ashvin Seeboo, présente cet ambitieux projet et ceux qu’il a déjà réalisés ou sont en cours de réalisation.

L’Eco austral : Le lancement du projet Smart City vous engage sur la voie d’un nouveau concept architectural. Cela marque-t-il une rupture avec vos activités immobilières traditionnelles ? 
Ashvin Seeboo
: Non, au contraire, c’est l’aboutissement de notre savoir-faire, de nos recherches et cela cristallise le positionnement du groupe dans le qualitatif et l’innovation. Cette innovation se ressent à travers le développement de Cap Tamarin qui met l’accent sur la qualité de vie, d’où son credo de « Smart et Happy Village ». Cap Tamarin, c’est aussi un collège, un lycée, un espace culturel, un parc public, un complexe sportif dernier cri, des espaces piétons, des pistes cyclables et des passerelles permettant d’accéder à la plage en quelques minutes. Ce projet exige des compétences additionnelles, d’où notre démarche de  nous entourer des meilleurs mondiaux.

Techniquement, comment va se dérouler la réalisation de cet ambitieux projet ? Qui sont les partenaires financiers et ceux de la maîtrise d’ouvrage ?
Nous sommes sur les métiers que nous maîtrisons. C’est certes un projet ambitieux qui comprend différentes phases. Techniquement, nous recherchons ce qui se fait de mieux et nos partenaires sont à la pointe de la production d’énergie, du traitement des eaux, du déploiement de réseaux Data. Par exemple, nous avons signé récemment avec Setec qui est l’un des principaux groupes européens d’ingénierie pluridisciplinaire.
Le projet démarre en fonds propres. Il ressort le besoin additionnel de 20 millions d’euros et, pour cela, nous sommes à l’écoute de partenaires financiers qui souhaiteraient nous accompagner sur ce projet unique dans l’océan Indien. Les cessions de charges foncières et les ventes immobilières constituent le revenu nécessaire au financement de 300 millions d’euros de travaux sur sept ans. 

Où en êtes vous avec votre pôle immobilier « traditionnel » ? Pouvez-vous donner à nos lecteurs quelques exemples de réalisations ?
Il s’agit des 56 villas au Domaine du Levant, des 102 appartements de l’appart hôtel de BeCosy, des 11 villas de Tobago Villas, de l’hôtel Tekoma à Rodrigues, du club de sport Riverland, du centre commercial Cap Tamarin sur 7 500 mètres carrés, des lotissements totalisant plus de 300 lots et des appartements de haut standing comme les Terrasses du Barachois avec 35 appartements sur un site exceptionnel. Nous nous engageons dans cette continuité sur d’autres projets aussi ambitieux. Les résidences de Trou aux Biches avec 57 appartements sont en cours de commercialisation et seront suivies dans quelques mois d’appartements dans Cap Tamarin, de villas de designer en bord de rivière, d’une résidence senior et d’espaces dédiés aux bureaux. 

j.rombi@ecoaustral.com