Performance

Réunion

« Il n’y a qu’un seul trublion des télécoms à la réunion, c’est Zeop ! »

Xavier Hermesse, directeur général adjoint de Zeop : « Nos concurrents sont des agences commerciales dirigées depuis Paris. Chez Zeop, tout est réinvesti à La Réunion. Notre priorité, c’est la création de pouvoir d’achat, mais sans destruction de valeur. » Johnny Abitbol
Xavier Hermesse, directeur général adjoint de l’opérateur réunionnais, ne se laisse pas impressionner par Free et poursuit sa politique d’investissements dans la fibre optique, un réseau 5G pour le mobile et un futur câble sous-marin.

« Les gros effets d’annonce, c’est bien, mais est-ce que La Réunion et les Réunionnais seront réellement gagnants en termes d’emplois et d’investissements sur le territoire ? ». Xavier Hermesse apporte ainsi, en forme de question, une réponse à l’arrivée de Free Mobile. Force est de constater que l’opérateur du groupe réunionnais Océinde ne ménage pas ses efforts pour proposer la crème de l’Internet en terme de débit. Quand l’entreprise a lancé la fibre optique il y a près de dix ans en investissant massivement dans son propre réseau, les regards étaient, au mieux curieux, au pire moqueurs. Mais fin 2018, 190 000 foyers devraient être raccordés. Et, entretemps, tout le monde a emboîté le pas. « Il a fallu qu’un opérateur local bouge pour que la fibre soit installée à La Réunion. Il n’y a qu’à voir aux Antilles, il n’y pas d’équivalent à Zeop et donc pas de fibre. Seul un opérateur enraciné dans son territoire peut être vecteur de progrès », explique, implacable, Xavier Hermesse. Résultat : « La Réunion sera le premier département de France 100%fibré. »

DES CONNEXIONS INTERNET 10GB/S EN 2018

« Notre ADN c’est de toujours garder un coup d’avance. » Ce « coup », l’opérateur pays l’a annoncé en mai dernier. Courant 2018, Zeop sera en capacité de proposer des connexions internet de 10Gb/s. Une première au plan national. « Longtemps, le goulot d’étranglement était le réseau, explique Xavier Hermesse. Nous avons libéré Internet sur la partie réseau, il faut maintenant que l’équipement suive. » Le parc informatique réunionnais est en effet encore inadapté à de tels débits. Mais la technologie est là, prête à fonctionner et à s’adapter aux nouveaux usages comme la lecture de vidéos au format 4K. Pour supporter de tels débits, Zeop n’a d’autres choix que de chercher une autre solution que le bon vieux câble sous-marin SAFE. L’opérateur a donc logiquement intégré le consortium qui, d’ici 2019, doit construire le nouveau câble METISS. « C’est un investissement stratégique pour La Réunion. Il est nécessaire qu’on maîtrise nos infrastructures. Actuellement, le câble sous-marin coûte très cher aux opérateurs locaux. Nous allons inverser la tendance en étant propriétaires et utiliser ce câble pour sa fonction, pas pour faire des bénéfices. » À l’image de son réseau, Zeop se veut donc « enraciné », comme aime le répéter Xavier Hermesse. « Nos concurrents sont des agences commerciales dirigées depuis Paris. Chez Zeop, tout est réinvesti à La Réunion. Notre priorité, c’est la création de pouvoir d’achat mais sans destruction de valeur. »

POUR LE MOBILE : DU 4G+ ET DU 5G
Détenteur d’une licence en téléphonie mobile, Zeop investit directement dans un réseau 4G+ et 5G, toujours dans le souci d’être à la pointe de la technologie. La date n’est pas encore fixée pour le lancement officiel, mais Xavier Hermesse pense pouvoir commercialiser l’offre dans les mois qui viennent ». Question tarifs, Zeop appliquera la même politique commerciale : « Nous n’avons jamais été un opérateur Low-Cost et il n’est pas question de dégrader notre marque. Nous ne casserons pas de valeur ni la qualité de notre service. »
UN OPÉRATEUR 100% RÉUNIONNAIS
Après le départ du fonds d’investissement de la MCB (Mauritius Commercial Bank), qui détenait 20% de son capital, Zeop est devenu 100% réunionnais. Pour mettre en œuvre sa politique d’investissements intensif, la filiale du groupe Océinde est accompagnée par l’Agence française de développement (AFD) et par le Crédit Agricole. 
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

« Il n’y a qu’un seul trublion des télécoms à la réunion, c’est Zeop ! »

« Les gros effets d’annonce, c’est bien, mais est-ce que La Réunion et les Réunionnais seront réellement gagnants en termes d’emplois et d’investissements sur le territoire ? ». Xavier Hermesse apporte ainsi, en forme de question, une réponse à l’arrivée de Free Mobile. Force est de constater que l’opérateur du groupe réunionnais Océinde ne ménage pas ses efforts pour propo...