Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Maurice

Redistribution des cartes dans la grande distributionAbonné 

L’ouverture de nouveaux centres commerciaux, l’arrivée de Carrefour suite au rachat de Vindémia par le groupe Bernard Hayot et le développement de Winners dans le format hypermarché reconfigurent le paysage de la grande distribution.

L’enseigne Carrefour vient seulement d’apparaître en ce mois de février 2024 dans le paysage de la grande distribution à Maurice, même si les produits de ce poids lourd français étaient déjà présents dans les linéaires des magasins Jumbo. En effet, le rachat de Vindémia, filiale de Casino, par le groupe Bernard Hayot (GBH) a eu pour conséquence l’arrivée de Carrefour à Maurice. Tout simplement parce que GBH exploite la franchise Carrefour à La Réunion et qu’il la développe désormais à Maurice, Mayotte et Madagascar suite à ce rachat. Concernant Maurice, avant de rendre l’enseigne visible, GBH s’est donné le temps de mettre les magasins à niveau. C’est ainsi que le premier magasin à changer d’identité est celui des Allées, à Moka, un petit supermarché Jumbo qui devient Carrefour City. « Nous y proposons une nouvelle gamme de produits Carrefour, mais aussi de nouveaux services comme le jambon à la coupe, et nous avons aussi les produits locaux habituels », précise Aurélie Passée, responsable du marketing chez Carrefour. Le défi pour cette enseigne est de retrouver la clientèle perdue au fil des années, qui ne trouvait plus ses produits préférés dans les rayons de Jumbo.

L’enseigne Jumbo sera progressivement remplacée, d’ici à septembre, par celle de Carrefour à Phoenix Mall et à Riche Terre Mall, où les deux hypermarchés seront rénovés sans fermeture et par phases. « Quand on dit Carrefour, on s’attend à une promesse de niveau international, insiste Aurélie Passée. Avec des critères très stricts à respecter, ne serait-ce que dans le choix des carreaux ou des étagères. » Un coup de neuf qui devrait revigorer des supermarchés et hypermarchés qui dominaient le marché il y a quelques années, mais qui s’étaient fait distancer par leurs concurrents. GBH n’était plus présent à Maurice, après avoir été un acteur de la grande distribution dans le passé, ayant même lancé le premier hypermarché de l’île, sous l’enseigne Continent, à Phoenix, en association avec le groupe réunionnais Caillé et des investisseurs mauriciens dont Roland Maurel. Il fait son retour aujourd’hui avec les deux hypermarchés (ex-Jumbo) de Phoenix et Riche Terre et cinq supermarchés, situés à Moka, Quatre-Bornes, Beau-Bassin, Curepipe et Flic-en-Flac.

Entretemps, les autres enseignes de la grande distribution alimentaire ont étendu leurs ailes, comme Winners qui se positionne désormais sur le segment des hypermarchés, à Trianon et Tribeca, après avoir évolué longtemps sur le segment des supermarchés de proximité qu’il a ouvert aux quatre coins de l’île, au rythme d’un magasin par an, depuis le lancement de l’enseigne en 1994. De quoi disposer aujourd’hui d’un réseau de 26 magasins pour son enseigne 100 % mauricienne, qui occupe la place de leader en termes de chiffre d’affaires sans être pour autant le premier en termes de résultat net. À signaler qu’on trouve chez Winners des produits sous les marques Casino et Leader Price. Ce qui conforte le poids des enseignes françaises, avec Super U et Intermart (partenaire Intermarché), les Sud-Africains ayant depuis longtemps quitté Maurice. S...

Ce contenu est réservé aux abonnés.
Je m'abonne