Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Maurice

AfrAsia voit la vie en rose

Les bonnes nouvelles ne manquent pas pour AfrAsia Bank qui devrait afficher des chiffres historiques pour son exercice clôturé au 30 juin 2023, devenant la troisième banque de Maurice. Une banque qui demeure le gros sponsor du principal tournoi de golf de la région, l’Afrasia Bank Mauritius Open, qu’elle dote de 1,2 million de dollars. La septième édition se déroulera du 14 au 17 décembre prochain, accueillant comme d’habitude une sélection de 156 golfeurs professionnels (les inscriptions devaient commencer fin septembre). Comme en 2022, le tournoi est inscrit au calendrier du DP World Tour (Europe) et du Sunshine Tour (Afrique australe). Mais cette année, il se déroulera sur le tout nouveau parcours d’Heritage Resorts (groupe Rogers), à Bel Ombre, dans le sud de l’île : La Réserve Golf Links. D’ailleurs, pour cette septième édition, on parle de l’Afrasia Bank Mauritius Open at Heritage Resorts.

Avec un super résultat financier et un événement golfique qui devrait encore donner une forte visibilité mondiale à la banque, ses actionnaires, dont les deux principaux sont le groupe mauricien IBL et la Banque nationale du Canada, n’ont pas de souci à se faire. Si le projet de vente de 74,48 % du capital à l’Ivoirien Atlantic Financial Group n’a pu se réaliser, c’était avant tout une opportunité à saisir. Et si le montant n’a pas été dévoilé, il devait être conséquent au vu de la rentabilité d’AfrAsia. C’est surtout la Banque nationale du Canada qui souhaitait saisir cette opportunité, ayant revu sa stratégie de développement international. Cette banque, numéro un au Québec, a décidé de réduire la voilure en Afrique pour se concentrer sur l’Asie, en particulier le Cambodge. Elle s’est implantée en 2014 dans ce pays, prenant 10 % d’Advanced Bank of Asia Limited (ABA Bank). Elle est montée progressivement au capital jusqu’à le détenir à 100 % en octobre 2019. Le Cambodge compte plusieurs dizaines de banques, mais le marché est dominé par ABA Bank qui emploie désormais près de 8 000 salariés.