Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Réunion

EDF Réunion : au cœur de la transition énergétique

Malgré une crise sanitaire sans précédent, EDF Réunion a maintenu sa mission de service public auprès des Réunionnais et poursuivi ses investissements pour accompagner la transition énergétique. L’entreprise prépare déjà les défis de demain à travers la modernisation du réseau public d’électricité.

Ces deux dernières années ont été marquées par une crise sanitaire majeure. Dès le début de la pandémie, EDF Réunion a mis en place un plan de continuité d’activité pour assurer ses missions de service public 24/7. L’entreprise a ainsi adapté son organisation, déployé d’importants outils numériques et mis en place des protocoles sanitaires pour protéger ses clients, ses salariés et les équipes des entreprises partenaires. Grâce à ces mesures, dont certaines ayant montré leur efficacité s’inscriront durablement dans l’organisation, les engagements vis-à-vis des clients ont été respectés et leur taux de satisfaction a été maintenu à plus de 90 % en 2020 et 2021.

À ce jour, EDF Réunion compte 410 000 clients. La consommation électrique annuelle a légèrement augmenté (+3 % entre 2020 et 2021). L’énergie livrée au réseau électrique a été de 2 821 gigawattheures (GWh). Les principaux facteurs de ce résultat ont été une température légèrement supérieure à la normale et une activité économique plus soutenue en 2021. Les énergies renouvelables représentent un tiers de la production d’électricité du territoire.

L’année 2021 a été marquée par d’importants investissements d’EDF, à hauteur de 73 millions d’euros. Des chantiers structurants ont été réalisés, comme le nouveau poste source de Mont Vert, la modernisation de l’usine hydraulique de Rivière de l’Est et celle du réseau électrique à Cilaos. Ces investissements ont pour objectif de garantir une bonne qualité de fourniture d’électricité et répondre au développement à venir du territoire.

Autonomie énergétique

En dépit du contexte sanitaire, EDF Réunion a conservé intact ses objectifs ambitieux pour relever le défi de la transition énergétique et solidaire sur le territoire. Plus que jamais, l’entreprise entend accompagner la réussite de la nouvelle Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPP). Signée en février 2022 par la Région, elle trace la trajectoire permettant d’atteindre la neutralité carbone en 2050, et fixe le cap pour toutes les filières énergétiques qui pourront constituer, de manière complémentaire, le mix énergétique de demain.

« Nous nous mobilisons pour développer et intégrer les énergies renouvelables sur le réseau, pour atteindre les objectifs d’efficacité énergétique et favoriser l’émergence d’une mobilité durable… autant d’enjeux qui passent par un réseau électrique moderne et performant », explique le directeur régional Olivier Meyrueis.

Olivier Meyrueis, directeur régional d’EDF : « Nous nous mobilisons pour atteindre les objectifs de la transition énergétique. » Photo : Guillaume Foulon

Portée par cette dynamique, EDF Réunion s’engage dans de nouveaux chantiers d’envergure : le programme d’optimisation de la chaîne hydroélectrique de Takamaka, le renouvellement du contrat de concession avec le Syndicat intercommunal d’électricité (Sidelec) de La Réunion, le déploiement des compteurs numériques, la déconstruction de l’usine du Port Ouest. Il sera également question d’être actif au sein de l’association Avere qui contribuera au développement d’une mobilité électrique durable sur le territoire.

Plus d’efficacité, moins de précarité : En 2020-2021, les opérations d’efficacité énergétique ont été développées sur tous les secteurs d’activité, aussi bien auprès des particuliers, des professionnels que des collectivités. Elles ont contribué significativement à la maîtrise de la demande en électricité. En 2021, ce sont 55 gigawattheures (GWh) et 37 000 tonnes de CO2 qui ont été ainsi évités, l’équivalent de la consommation en électricité de 15 000 foyers. Durant ces deux années, les actions de lutte contre la précarité énergétique se sont également poursuivies à un rythme soutenu à travers le « Chèque énergie », « Slime » et le « Fonds solidarité logement ». Aujourd’hui, un foyer sur deux est équipé du compteur numérique et peut ainsi suivre avec précision ses consommations pour agir et faire des économies d’énergie.