Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Réunion

Grand port maritime : le dock flottant arrive en octobre

La situation semble s’être débloquée dans le dossier du dock flottant, investissement du Grand port maritime attendu avec impatience par la filière réunionnaise de la réparation navale. Cet équipement permet le carénage des bateaux de grandes dimensions (palangriers de la pêche australe, thoniers, bâtiments de la Marine nationale) en cale sèche. Une commande avait été passée… à un chantier naval ukrainien juste avant le déclenchement de la guerre, puis une offre chinoise déclinée en raison de son montant trop élevé. Un dock d’occasion, construit en Pologne et mis en vente par un opérateur nigérian, a finalement été trouvé. Il sera reconditionné en Afrique du Sud avant son remorquage final jusqu’à La Réunion, où il est attendu en octobre. Il devrait être opérationnel dès le début de l’année 2025. Le montant de l’acquisition n’a pas encore été dévoilé. Le Grand port maritime pourra percevoir un financement européen à hauteur de 60 %, ayant pu apporter la preuve que l’équipement concerné n’a jamais bénéficié d’une aide communautaire précédemment.

Dock Réunion, le groupement d’entreprises réunionnaises constitué en 2021 pour l’exploiter, pourra l’utiliser à 60 % de ses capacités. Le Grand port maritime en restera le gestionnaire le reste du temps, la Marine nationale souhaitant conserver une latitude dans le choix des entreprises auxquelles elle confiera l’entretien de ses bateaux. Au nom de la réindustrialisation et de la souveraineté économique, l’Armée française sera sans doute incitée à rester patriote et à donner la priorité au savoir-faire local par rapport, notamment, à CNOI à Maurice. Mais sait-on jamais ?