Eco Austral – Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral - Actualités économiques et entreprises de l'Océan Indien

Réunion

La centrale EDF PEI abandonne le fioul

Le fioul, c’est fini pour la centrale EDF PEI de Port-Est qui fournit 40 % de l’électricité de l’île. Cette énergie fossile a été remplacée une biomasse liquide élaborée à partir d’huile de colza. Cela va changer la donne même si le plus gros consommateur d’énergie fossile demeure le transport routier. Il a fallu plus de deux ans de préparation technique et six mois de travaux pour adapter les douze moteurs de la centrale de Port-Est. Selon EDF, il s’agit d’une première mondiale sur une centrale électrique de cette puissance.

L’opérateur a pu maintenir sa production durant la conversion. Ce challenge a nécessité une gestion millimétrée du planning qui a intégré le calendrier de maintenance des moteurs, leur indisponibilité successive pendant les travaux de conversion et la modification du système de pilotage de la centrale, indispensable pour l’utilisation du nouveau combustible.

La biomasse liquide utilisée est certifiée conforme à la directive européenne RED qui encadre les critères de durabilité et d’exigence environnementale de la filière. Pour le président d’EDF PEI, Frédéric Maillard, basé à Paris, « grâce à une production qui couvre 40 % de l’alimentation de l’île, EDF PEI accompagne significativement le territoire de La Réunion dans son ambition d’atteindre un mix-électrique 100 % renouvelable à l’horizon 2030. La révolution verte est en marche ».