Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Mayotte

Le département français va intervenir dans la diplomatie

La convention signée le 11 mars entre le président du Conseil départemental de Mayotte, Ben Issa Ousséni, et le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, est historique. Actée en marge des Assises de la diplomatie parlementaire et de la coopération décentralisée, elle fixe en effet un cadre de dialogue et de concertation autour d’un Comité d’insertion régionale de Mayotte (CIRM). Elle prévoit la formation de cadres mahorais à la diplomatie et au protocole ainsi que l’association du département de Mayotte à l’action diplomatique dans la région. Cette convention fait référence à « l’appel de Fort-de-France » (Martinique) dont la mesure 54 vise à « associer les territoires ultramarins à la politique étrangère de la France », permettant à ces territoires de s’appuyer sur le réseau diplomatique. Dans le cas de Mayotte, cela semble assez « surréaliste » puisque l’Union des Comores considère que ce territoire est une entité comorienne, une position soutenue par l’ONU. On imagine mal le département de Mayotte entretenir des relations diplomatiques avec, par exemple, l’Afrique du Sud, principale puissance régionale, par ailleurs membre des BRICS. Quoi qu’il en soit, le Conseil départemental de Mayotte avait adopté, dès 2018, un « cadre stratégique de coopération et d’action internationale ». Il a défini un programme d’ouverture de bureaux de coopération et d’action internationale dans les pays du périmètre de la Commission de l’océan Indien (COI) et ceux de la façade est-africaine. L’État français et le département de Mayotte se proposent d’établir « une convention établissant un cadre général de partenariat et de dialogue. Celle-ci leur permettra de développer leur travail conjoint pour la coopération dans le sud-ouest de l’océan Indien et l’insertion de Mayotte dans son environnement régional ». Concrètement, il est prévu l’accueil de représentants du Conseil départemental de Mayotte dans les ambassades ou missions diplomatiques françaises de la région ; les premiers représentants seront installés prochainement à Maurice, au Mozambique et à Madagascar. À suivre…