Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Madagascar

Le groupe Socota tisse des liens solides avec la durabilité

Le bien-être de ses employés et la protection de l’environnement sont au coeur de la stratégie RSE du groupe Socota. Cette entreprise textile a également à coeur d’accompagner ses partenaires commerciaux.

Quand on parle de responsabilité sociétale de l’entreprise, cela sous-entend une démarche volontaire qui se vit au quotidien au sein du groupe Socota. La RSE repose sur un argumentaire « gagnant-gagnant » pour l’entreprise et pour les autres parties prenantes, à savoir ses employés, les communautés auprès desquelles elle est implantée et, bien sûr, le pays. Ce fleuron de l’industrie textile malgache, qui affirme miser sur la « durabilité », se dit conscient de l’importance de l’intégration de la responsabilité sociale et environnementale dans ses activités.

La RSE présente plusieurs enjeux pour cette industrie qui assure veiller au bien-être de ses collaborateurs, elle lui permet d’améliorer les conditions de travail, d’élever le niveau de motivation et d’améliorer les conditions sociales de la région ou du pays par la préservation et la création d’emplois. Sur le plan économique et commercial, cela lui assure la compétitivité, lui garantit la satisfaction des clients et lui permet de contribuer au développement de l’économie. La RSE l’engage par ailleurs à contribuer à la protection de l’environnement qui est impacté par ses activités.

« Talent factory »

Puisqu’il met le bien-être de ses employés au carrefour de ses politiques de ressources humaines et de RSE, le groupe Socota a entrepris des activités sociales pour les motiver. Ainsi, 6 000 employés bénéficient quotidiennement d’une cantine gratuite. Un centre de formation agréé, dénommé « Talent Factory », a été mis en place pour ses collaborateurs et leurs familles.

Énergie renouvelable

Par ailleurs, Socota a noué des partenariats avec des associations, des écoles et des universités notamment en créant deux filières d’apprentissage diplomantes, le master en Management international et développement des affaires (Mida) et aussi en ingénierie textile. L’entreprise a mené des actions pour la promotion de la santé, particulièrement dans la lutte contre la covid-19.

Sur le volet environnemental, Socota a investi dans les énergies renouvelables. Sa vapeur est générée à 80 % par de la biomasse et elle a installé une ferme solaire pilote d’une puissance de 300 kWc pour son usine de confection à Antsirabe, dont le surplus de production est injecté sur le réseau interconnecté d’Antananarivo qui est géré par la Jirama.

Le groupe envisage aujourd’hui d’étendre sa production photovoltaïque à une plus grande échelle pour assurer au moins un tiers de ses besoins en autoproduction. Il a également investi dans une station de traitement des effluents et dans des matériels économiques et écologiques. Et il poursuit ses activités de reboisement et d’approvisionnement de jeunes plants pour des associations et la région Vakinankaratra.

Valeur ajoutée

Pour ce qui est de la production, Socota recourt à des ressources durables, des matières premières et des produits chimiques certifiés et labellisés (GOTS, ZDHC, Oekotex, Blue-sign, Reach). Ses usines ont par ailleurs obtenu des certifications par rapport aux standards locaux mais également internationaux (WRAP, BSCI, SMETA, GOTS, HIGG FEM/FSLM, Supplier qualification program, Good manufacturing practice).

L’entreprise ne compte pas en rester là. Elle continue ses efforts pour faire accréditer par ses clients des fournisseurs locaux. L’idée est de permettre à ces derniers de se substituer aux fournisseurs asiatiques, de façon à assurer une meilleure valeur ajoutée locale tout en réduisant l’impact carbone du transport lié aux importations. Elle entend également investir dans de nouvelles machines à meilleur rendement énergétique et concentre ses efforts pour améliorer la circularité de sa production en promouvant localement la réutilisation de ses chutes de tissu en liaison avec les artisans locaux.