Eco Austral

Découvrez tous nos articles en illimité. Je m’abonne

Logo Eco Austral
n

Eco Austral

Réunion

Le Kona de Hyundai monte en gamme

Hyundai a présenté à La Réunion son nouveau Kona, dans sa version hybride pour commencer. La deuxième génération du SUV urbain change résolument de look tout en montant en gamme.

Lancé il y a un peu plus de cinq ans, le Kona s’est imposé comme un pilier de la gamme Hyundai, avec 2 700 unités vendues à La Réunion.

Le SUV urbain de la marque coréenne est bien parti pour faire mieux que le Tucson, son grand frère présent sur les routes de l’île depuis bientôt vingt ans (4 500 ventes), d’autant que la deuxième génération ne manque pas d’arguments. Disponible chez le concessionnaire depuis la fin juillet dans sa motorisation hybride, il n’a pas évolué sous le capot, avec son bloc essence de 1,6 l et un moteur électrique, pour 141 ch au total.

La planche de bord est épurée et le sélecteur de vitesses est au volant. ©Droits réservés

En revanche, Hyundai a résolument fait évoluer son look, selon une stratégie commerciale consistant à faire converger le design des modèles, quelle que soit leur motorisation. Le Kona se rapproche du Tucson en gagnant 14,5 cm en longueur et 3 cm en hauteur, pour un confort intérieur amélioré : il offre l’un des plus grands gabarits du segment SUV-B. Le confort auditif n’est pas oublié, avec un système audio Bose premium à sept haut-parleurs. Aux commandes, les principales évolutions se trouvent au niveau du sélecteur de vitesse, désormais au volant, et de la dalle numérique grande largeur (deux écrans de 12,3’’ pour les compteurs et le système multimédia). La liste des sécurités actives proposées s’allonge encore, tout comme celle des aides à la conduite et au stationnement. Le bouton dédié de la clé intelligente permet par exemple au conducteur de faire avancer ou reculer le véhicule sans y entrer : une fonction fort utile pour quitter une place de parking trop étroite.

Le SUV urbain est plus long que son prédécesseur. ©Droits réservés

À l’extérieur, les feux avec bandeaux LED et les éléments graphiques pixélisés ajoutent une touche futuriste à la version hybride. Les versions à design sportif N Line se distinguent, elles, par des éléments de couleur noire, des boucliers avant et arrière spécifiques au design plus acéré, des jantes alliage 18 pouces, une double sortie d’échappement et une jupe latérale en finition argent.

Pour devenir propriétaire du nouveau Kona, il vous en coûtera, selon les finitions, de 36 700 euros (Techno) à 46 200 euros (Exclusive N-Line), carte grise comprise.

Le nouveau Kona électrique est pour sa part annoncé pour la fin de l’année à La Réunion. Il sera doté d’une batterie grande capacité de 65,4 kWh, offrant une autonomie de 490 km, l’une des plus élevées de sa catégorie. Il sera équipé d’un coffre de 27 l à l’avant, de volets d’air actifs, de la fonction chargeur inversé et d’un système de freinage régénératif. Pour la motorisation thermique, rendez-vous courant 2024.